Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Prix lord seymour (l) : now we can se sort de cette listed tactique

Autres informations / 18.04.2013

Prix lord seymour (l) : now we can se sort de cette listed tactique

Pour son

premier essai au niveau Listed, Now we Can (Martillo) a visé juste, ce qui lui

permet de rester sur quatre victoires consécutives. Bien placé dans le sillage

de l’animateur, Gentle Storm (Gentlewave), il a suivi le mouvement de ce

dernier dans la fausse ligne droite. Rapidement, des écarts décisifs se sont

créés avec leurs trois poursuivants. La victoire ne pouvait se jouer qu’entre

Now we Can et Gentle Storm. Après une courte lutte, Now we Can a pris

l’avantage sur son rival pour aller s’imposer. Peu à peu, Now we Can grimpe les

échelons. Après trois victoires dans des courses à conditions, de 2.400 à

2.900m, le voilà maintenant gagnant de Listed sur 2.400m. Cheval tout neuf,

avec cinq courses au compteur seulement, il n’a sans doute pas encore exploité

tout son potentiel. Son entraîneur, Nicolas Clément, analysait après ce succès

: « Now we Can progresse et monte les escaliers petit à petit. Il est encore

immature et passait ici un test. C’était sa première participation à une Listed

et il passait de la P.S.F. au gazon. C’est un cheval versatile qui peut bien

faire de 2.400m à 3.000m. Nous parlerons de son programme à venir, son

propriétaire et moi. Nous pouvons, pourquoi pas, penser à une course comme le

Grand Prix de Chantilly. »

Now we

Can défend les couleurs de Winfried Engelbrecht-Bresges, au sujet duquel

Nicolas Clément a indiqué : « C’est un propriétaire allemand qui dirige les

courses à Hongkong. Il n’a qu’un cheval chez moi, Now we Can, dont il est

également l'éleveur, et avec lequel nous nous amusons bien. » Pour l’histoire,

il faut ajouter que Now we Can succède au palmarès de cette Listed à Solémia

(Poliglote), future héroïnedu Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).

GENTLE

STORM EN PROGRES

Quatrième

à distance du Prix Exbury (Gr3), Gentle Storm a montré du mieux et s’est très

bien défendu dans la phase finale. Il évoluait sur un terrain rapide, lui qui

est plutôt réputé pour être un cheval de terrain très souple. Yann Barberot,

son entraîneur, nous a appris : « C’est bien, je suis très content. Nous

voulions le courir en allant devant, mais il a démarré un peu tôt dans la

fausse ligne droite. Toutefois, son jockey a eu raison de le laisser faire : ce

n’est pas un cheval qui aime être pris de vitesse. Il est certainement battu

par un bon élément, à qui il rendait un kilo et demi de surcroît. Il devrait

courir le Prix d’Hédouville, à poids égal cette fois. Et en espérant qu’il y

ait un peu de pluie ! » Troisième, Pirika (Monsun) réalise une bonne rentrée.

Cette placée de Gr1 a décroché au moment du démarrage de Gentle Storm. Elle ne

pouvait plus gagner alors, mais son effort final en retrait est bon.

LA

FAMILLE DE NOROIT

Now we

Can est un fils de martillo, double lauréat du Prix du Muguet (Gr2). Cela

explique en partie pourquoi Nicolas Clément a débuté Now we Can sur 1.600m. Ce

dernier a alors terminé septième. Notre Dame (Acatenango), la mère de Now we

Can, a déjà produit un black type, Now Again (Lomitas), multiple placée de

Listeds. Noble Princesse (Windwurf), la deuxième mère de Now we Can, est

également la génitrice de Noel (Acatenango) et Noroît (Monsun).