Prix murat (gr2) : la meilleure preparatoire au "grand steeple

Autres informations / 05.04.2013

Prix murat (gr2) : la meilleure preparatoire au "grand steeple

À l’issue

du Prix Murat (Gr2), nous en saurons plus sur les forces en présence en vue du

Gras Savoye Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). La plus grande épreuve

française sur les obstacles aura lieu le 19 mai et jusqu’à présent, quelques

chevaux se sont annoncés, mais doivent obtenir un bon résultat pour envisager

de courir le "Grand Steeple" avec une chance. Gagner le Prix Murat

est généralement une bonne indication pour le plus beau Gr1 d’Auteuil. En

effet, son lauréat fait très souvent l’arrivée le jour J. À vos jumelles donc,

pour suivre ce Gr2 alléchant !

FARLOW

DES MOTTES SE TESTE SUR L’EXTERIEUR

On

l’avait vu dans le "Grand Steeple" 2012, le rail ditch avait été

fatal à plusieurs des favoris. C’est pourquoi il faut bien le maîtriser à

chaque "voyage" pour espérer toucher le Graal. Le 5ans Farlow des

Mottes (Maresca Sorrento) va passer pour la première fois cet obstacle. Ce sera

donc un test pour le pensionnaire de François Nicolle. Néanmoins, c’est un bon

sauteur qui reste sur sa victoire dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre

(Gr3), acquise en terrain très lourd. Ce jour-là, il s’était baladé, mais il

avait l’avantage de cette piste profonde qu'il aime. Sur 4.400m et un sol

raffermi, il pourrait être pris de vitesseet bien finir pour se placer. Le 19 mai,

il comptera sur la longue distance pour faire parler sa grande tenue.

LE

"GRAND STEEPLE", UN OBJECTIF DE LONGUE DATE POUR AL BUCQ

Parti

des gros handicaps, Al Bucq (Goldneyev) est arrivé parmi l’élite l’automne

dernier. Excellent troisième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2), il a ravi

son entourage qui nous a avoué, il y a déjà six mois, qu’il pensait au Grand

Steeple-Chase de Paris. Al Bucq a, il est vrai, tout pour réussir dans cette

course. Ce solide cheval doté d’une grande tenue est un bon finisseur et ne

tire pas dans un parcours. À l’image de Farlow des Mottes, il va passer la

piste extérieure pour la première fois, mais ce ne devrait pas lui causer de

difficulté. Comme dans le Prix Robert de Clermont-Tonnerre (3e), dans lequel il

découvrait le steeple d’Auteuil, il devrait lui aussi participer à l’arrivée.

L’EQUIPE

"SAINT VOIR" REPRESENTEE PAR TIR AU BUT ET RUBIS SUR ONGLE

Meilleur

éleveur en obstacle en 2012, le Haras de Saint-Voir sera représenté par deux

chevaux dans le Prix Murat : Tir au But (Trempolino) et rubis sur Ongle (Robin

des Champs). Le premier fait partie de la relève des steeple-chasers. Vainqueur

du Grand Steeple d’Enghien et du Prix Léon Olry-Roederer (Grs2), Tir au But est

éclectique en plus d’avoir de la classe. La tenue, il l’a et il a terminé

troisième du Prix Troytown (Gr3), ce qui démontre qu’il n’a pas de problème

avec la piste extérieure. Ce vendredi, il peut viser la victoire. Rubis sur

Ongle est un sauteur très grand et puissant. Généralement, il anime les courses

auxquelles il participe et va souvent très loin. Deuxième du

"Troytown", il devrait conserver une place en fin de parcours.

QUAROUSO

RETROUVE NATHALIE DESOUTTER

Lauréat

du Prix Georges Courtois (Gr2) en fin de saison dernière, Quarouso (Lavirco) a

retrouvé le mordant qui lui avait manqué auparavant. Sa rentrée, dans le Prix

Hubert d’Aillières (L, 3e)  était

prometteuse. Son retour en steeple s’annonce sous les meilleurs auspices et il

peut mettre tout le monde d’accord. D’autant qu’il sera de nouveau associé à sa

cavalière fétiche, Nathalie Desoutter, de retour de blessure. Entraînée par

Jean-Paul Gallorini, comme Quarouso, Kotkieglote (Poliglote) effectuera sa

rentrée directement dans ce Prix Murat. Sur le "papier", elle a sa

chance. Néanmoins, elle possède un grand modèle et pourrait avoir besoin d’une

sortie pour arriver à son top-niveau. À noter qu'elle sera plus avantagée le

jour du "Grand Steeple" par la longue distance de 5.800m. Très

régulier, bon sauteur et fait pour les gros parcours d’Auteuil, Pierrot Bay

(Martaline) devrait s’affirmer sur le steeple parisien avec l’âge. Une

réflexion qui vaut aussi pour Ozamo (Alamo Bay), deuxième sur le steeple

d’Enghien pour sa rentrée. Le protégé de Philippe Peltier sera beaucoup mieux à

Auteuil.