Prix noailles (gr2) : limites inconnues pour kapour

Autres informations / 22.04.2013

Prix noailles (gr2) : limites inconnues pour kapour

Seul

lauréat de Listed du lot, Kapour (Toylsome) semble être le favori tout indiqué

de ce petit Prix Noailles (Gr2). Invaincu en trois sorties, ce protégé de

François Rohaut a remporté de peu le Prix Maurice Caillault (L). Il devançait

alors Park Reel (Country Reel), une bonne référence des 3ans. Il aura monté sur

sa course de rentrée et ce Prix Noailles devrait lui permettre de se tester et

surtout de convaincre, en vue du Prix du Jockey Club (Gr1). Ses limites sont

inconnues et elles peuvent le rester lundi soir. Supplémenté par André Fabre,

Tableaux (Giant’s Causeway) a réalisé une excellente rentrée. Il a eu le

passage tardivement, accélérant côté corde, pour venir accrocher la troisième

place. De ce fait, il n’a pas eu une course dure et lui aussi peut ambitionner

la victoire. Mais ce Prix Noailles 2013 est très ouvert. Art Contemporain

(Smart Strike) a débuté victorieusement sur le sable de Chantilly. Il fait le

grand saut en courant directement dans un Gr2. Le style de sa victoire avait

convaincu, car il avait placé une franche accélération, passant le poteau

relâché. Il porte les heureuses couleurs de Jean-Louis Bouchard, liées au

"Jockey Club". Dans ce Prix Noailles, Art Contemporain va donc

essayer de valider son ticket pour Chantilly.

GARROGORILLE

DEVRAIT ACCUSER DES PROGRES

Pour sa

rentrée dans le Prix Nasrullah (B) à Saint-Cloud, Garrogorille (Rock of

Gibraltar) a terminé deuxième, battu d’une encolure par Niente Paura (Tôt ou

Tard), qu’il retrouvera. L’ordre devrait s’inverser cette fois. D’une part,

parce que le terrain s’est raffermi. Et d’autre part, parce que Johan Victoire

avait respecté Garrogorille. S’il avait été plus dur, il aurait pu l’emporter.

On attend des progrès de Garrogorille qui ne surprendrait pas en gagnant dans

ce lot. Troisième du Prix François Mathet (L), en courant très bien, Max

Dynamite (Great Journey) est un poulain de tenue, taillé pour une course comme

le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). À Saint-Cloud, il était devancé par

Park Reel, lequel a été dominé par Kapour. Lundi, il peut ambitionner une

nouvelle place, voire mieux. D’autant qu’il avait été le seul, dernièrement, à

revenir de l’arrière-garde, dans une course sans train, en terrain lourd.

Camaretz (Mr Greeley) a conclu quatrième du "François Mathet" et

avant le coup, sa tâche n’est pas évidente.