Prix penelope (gr3) : ferevia, d’amiens a saint-cloud en trois foulees

Autres informations / 17.04.2013

Prix penelope (gr3) : ferevia, d’amiens a saint-cloud en trois foulees

Dans ce

Prix Pénélope (Gr3) 2013, tout pouvait arriver. Les favorites n’étaient pas

très solides et aucune pouliche confirmée au niveau Groupe n’était en lice.

C’est la protégée de Carlos Laffon-Parias, Ferevia (Motivator), qui a apporté

la lumière dans ce Gr3, alors qu’elle restait sur une victoire dans un maiden à

Amiens. Une performance suffisante pour signer un succès au plus haut niveau.

Pas engagée dans le Prix de Diane-Longines (Gr1), elle a le profil d’une

pouliche en plein progrès, dont l’entourage a su profiter d’une course très

ouverte pour lui faire glaner du black type. Attentiste à l’arrière-garde,

Ferevia est venue en pleine piste en dehors et elle a fondu sur l’animatrice

Baltic Baroness (Shamardal) dans les deux cents derniers mètres. Pour finir,

elle l’a emporté facilement. « C’était un bon engagement, a avoué Carlos

Laffon-Parias. Elle est tombée dans un Groupe atypique où aucune pouliche

n’était confirmée à ce niveau. Tout le monde avait le droit de gagner. On avait

engagé Ferevia dans ce Prix Pénélope avant sa victoire à Amiens. Elle a bien

gagné dans ce lot. Elle a déjà enlevé ce Gr3, on verra pour le Prix de Diane. »

Ferevia avait brisé la glace à Amiens, mais elle avait débuté dans le Prix Rose

Royale (F), une bonne course d’inédites disputée à Saint-Cloud, en octobre. Ce

jour-là, Olivier Peslier lui était associé, tout comme ce mardi. Il a confié :

« Aujourd’hui, elle était motivée, un peu électrique. Dans le parcours, elle a

été très relax, étant même un peu débordée. Je l’ai montée pour une place,

restant en dehors, pour ne pas prendre de risques. On a eu un peu de chance

pour l’emporter. Son entraîneur a fait du bon travail avec elle. »

Supplémentée, Baltic Baroness s’est bien défendue, mais n’a rien pu faire

contre le finish de la gagnante. Quant à Childa (Duke of Marmalade), elle n’a

pas eu la même accélération qu’en terrain lourd.

ORION

LOVE RETOMBE DANS SES TRAVERS

À 2ans,

Orion Love (Zamindar) avait penché alors qu’elle avait course gagnée, à

Longchamp. Elle s’était classée deuxième. Mardi, elle est retombée dans ses

travers. Arrivée à mi-ligne droite, alors qu’elle luttait pour les places, elle

a penché sur sa gauche, gênant Eleuthera (Spirit One), laquelle a été prise en

sandwich, pour finir cinquième. Après enquête, Orion Love a logiquement été

rétrogradée derrière Eleuthera, de la troisième à la cinquième place. Assistant

d’Henri-Alex Pantall, entraîneur d’Orion Love, Ludovic Gadbin nous a dit après

le résultat de l’enquête : « C’est une pouliche qui a sûrement de la qualité,

mais elle est encore très immature. Au moment de faire son effort, elle se

montre encore gauchère. Elle avait déjà fait des facéties lorsqu’elle était

deuxième à Longchamp : elle avait fait un écart au niveau du poteau. C’est une

pouliche qui pourra certainement être rallongée par la suite. Mais c’est

dommage, c’est le genre de sortie qu’on ne veut pas louper. »

LA

BANDERILLA, UNE POULICHE APPELEE A FLEURIR

La

Banderilla a conclu troisième après enquête. Elle a fait un bon effort au

centre de la piste, mais n’a pas eu le même changement de vitesse que Ferevia.

Son mentor, Jacques Heloury, nous a appris : « La Banderilla est une pouliche

que l’on estime. Elle n’est pas encore venue et va beaucoup fleurir au cours du

printemps. Elle n’a pas eu la plus belle des courses et, avec un meilleur

parcours, elle aurait pu terminer deuxième. On ne l’avait pas engagée dans le

Prix Saint-Alary (Gr1), car je voulais que l’on arrive sur le "Diane",

au cas où on le courrait, avec de la fraîcheur. On va voir ce que l’on fait par

la suite. »

LA

SOUCHE DE RAVINELLA

La

troisième mère de Ferevia, Really Lucky (Northern Dancer) a donné Ravinella (Mr

Prospector), auteure du doublé "1.000 Guinées-Poule d’Essai" (Grs1).

Frynia (Cat Thief), mère de Ferevia, a remporté deux courses, terminant sa

carrière par un succès dans un handicap à Lyon-Parilly. Ferevia est le premier

produit de Frynia.Suit une yearling par Duke of Marmalade.