Prix vanteaux (gr3) : des pouliches veulent devenir calife a la place de silasol

Autres informations / 28.04.2013

Prix vanteaux (gr3) : des pouliches veulent devenir calife a la place de silasol

L’attraction

de ce Prix Vanteaux (Gr3) est bien sûr le retour en piste de Silasol (Monsun),

héroïne en 2012 du "Marcel Boussac" (Gr1). Capable d’aller devant,

Silasol doit se préparer assez vite. Mais c’est aussi une pouliche qui a montré

à 2ans qu’elle n’était pas totalement venue. Elle se "promène"

devant, mais sans donner l’impression d’avoir tout compris encore. Si sa marge

est certaine, son véritable niveau est difficile à situer, même si elle a battu

de bonnes pouliches comme Topaze Blanche (zamindar) et Altérité (Literato).

Elle n’a couru qu'à trois reprises et doit maintenant confirmer sa victoire de

Gr1. C’est ce qu’il y a de plus difficile : se comporter comme un leader.

Actuellement, Silasol mérite d’être considérée comme l’une des favorites du

prochain Prix de Diane-Longines (Gr1). Sa rentrée à Longchamp est donc un petit

événement. Dans ce Prix Vanteaux, Silasol fait notamment face à deux pouliches

qui n’ont gagné qu’un maiden. Comme Silasol avant le "Marcel

Boussac", Esotérique (Danehill Dancer) et Parle Moi (Montjeu) tentent donc

le grand saut vers les Groupes avec dans leur bagage une victoire dans une

course à conditions. Esotérique et Parle Moi ont fait bonne impression en

débutant et ont assurément le niveau d’une course comme celle-ci. Rien ne

s’oppose donc à ce qu’elles détrônent Silasol à l’issue de ce Prix Vanteaux.

Esotérique possède un petit avantage par rapport à Parle Moi : ses débuts ont

eu lieu cette année, tandis que Parle Moi a débuté et gagné à 2ans et n’a pas

été revue depuis. Outre Silasol, une autre pouliche est gagnante de Groupe dans

ce Prix Vanteaux. C’est Aquatinta (Samum), lauréate du Prix Miesque (Gr3). Sa

rentrée dans le Prix Imprudence (Gr3) n’est ni excellente, ni mauvaise et des

progrès de sa part sont attendus. Son jockey, Fabrice Veron, utilise son joker

dimanche. Ighraa (Tamayuz) a surpris dans le Prix Finlande, (L) qu’elle a gagné

sans contestation possible. Elle a fait bonne impression, revenant des derniers

rangs s’imposer. Elle progresse à grand pas et n’a rien à perdre dans cette

course. Enfin, l’Espagne délègue Pearlside (Alhaarth), qui est l’une des

meilleures 3ans dans son pays. Cette sortie en France va permettre de mieux la

cerner.