Punchestown gold cup (gr1) : sir des champs tient sa grande victoire

Autres informations / 25.04.2013

Punchestown gold cup (gr1) : sir des champs tient sa grande victoire

Depuis

son fabuleux hiver 2011/2012, soldé par un succès de Gr1, trois de Grs2 et une

invincibilité sur les obstacles angloi-rlandais, on sait que le "FR"

Sir des Champs (Robin des Champs) est un champion. Son début d’hiver a été un

peu poussif. Le pensionnaire de Willie Mullins a perdu son invincibilité et il

a mis du temps à retrouver toutes ses sensations. Dans le Cheltenham Gold Cup

(Gr1), il est passé proche de l’exploit, tombant sur le champion Bobs Worth

(Bob Back). Mais ce mercredi, personne ne pouvait lui barrer le chemin de la

victoire dans le Punchestown Gold Cup (Gr1). L’élève de Dominique Clayeux tient

là sa victoire la plus prestigieuse. Sir des Champs a eu un excellent parcours,

au centre du peloton, pendant que Long Run (Cadoudal) animait la course. Il n’a

fait mouvement qu’à l’amorce du tournant final, se montrant alors très froid,

comme il en a l’habitude. Mais Long Run n’a jamais abdiqué au bout des 5.000m

de course. Le partenaire de Sam Waley-Cohen s’est relancé dans la ligne droite,

étant emmené sur sa gauche au saut du dernier fence par Sir des Champs. Sur le

plat, on a pu croire qu’il allait finir aussi vite que dans le King George VI

Chase (Gr1) qu’il a enlevé cette saison. Mais il n’a pu que pousser Sir des

Champs. L’élevage français a donc signé le jumelé dans ce Punchestown Gold Cup.

Il faut aussi souligner que Sir des Champs a mis en avant la race AQPS, comme

Sprinter Sacré (Network), ce mardi, dans le Champion Chase (Gr1). « Sir des

Champs a réalisé une grande performance, a avoué Willie Mullins. Je le trouvais

gros dans le rond de présentation et je pensais que nous l’avions laissé trop

tranquille après Cheltenham. Nous serons de retour là-bas l’année prochaine, où

nous pourrons régler certaines choses. Il a enlevé les deux plus belles courses

d’Irlande [Sir des Champs a aussi gagné le Hennessy Gold Cup, Gr1, ndlr] et sa

saison a été bonne. »

DAVY

RUSSELL CONCLUT LA SAISON SUR UNE BONNE NOTE

Notons

qu’il y avait trois chevaux de Gigginstown House Stud dans ce Gr1 et que Davy

Russell, premier jockey de l’écurie, a choisi le bon. Ce dernier s’était blessé

aux côtes à Cheltenham et il n’avait pu piloter Sir des Champs. De même, il

avait raté Aintree. Il conclut donc sur une bonne note la saison d’obstacle

anglo-irlandaise.

LONG RUN

BATTU PAR MEILLEUR

Comme à

Cheltenham, Long Run a eu une très bonne défense. Il a dirigé les débats,

puisqu’il en a l’habitude, et il s’est bien relancé à la fin. Propriétaire du

champion français, Robert Waley-Cohen a expliqué : « Nous sommes battus par

meilleur. C’est d’ailleurs la deuxième fois que Sir des Champs nous devance.

Long Run a très bien couru, montrant beaucoup de détermination dans le

parcours. Nous allons préparer le King George VI Chase (Gr1) à nouveau et faire

un programme pour la deuxième partie de saison. Il ne courra pas en France. »

D’après les observateurs britanniques, ce qui freine l’entourage de Long Run

pour courir en France, dans le "Grand Steeple" (Gr1), par exemple,

c’est une règle. Celle qui interdit aux gentlemen-riders et aux cavalières de

participer aux épreuves supports du Quinté Plus. De ce fait, si Long Run venait

à être engagé dans le "Grand Steeple", mais que celui-ci soit Quinté,

Sam Waley-Cohen ne pourrait le monter, ce que ne souhaite pas l’entourage de

Long Run.