Pythagore reste le maitre dans son jardin d’enghien

Autres informations / 26.04.2013

Pythagore reste le maitre dans son jardin d’enghien

Meilleur

steeple-chaser d’Enghien, en dépit de son échec dans le "Grand

Steeple" (Gr2) l’an passé, Pythagore (Kahyasi) remettait sa couronne en

jeu dans le Prix Romati (L). Son entraîneur, Emmanuel Clayeux, avait pris le

soin de lui faire effectuer une rentrée prometteuse sur les haies (2e). Et son

propriétaire-éleveur, Jean-Pierre Colombu, avait annoncé la couleur avant la

course : « S’il n’y a pas d’incidents, il devrait réaliser une grande

performance. » C’est ce qui s’est passé. Pythagore a bénéficié d’un excellent

parcours, tout au long des 4.500m de course. Son jockey, Jonathan Plouganou,

l’a placé au centre du peloton, profitant de l’allure sélective imprimée par

Deep Purple (Halling), lequel a brusquement rétrogradé pour sauter une deuxième

fois la rivière des tribunes. Au dernier passage en face, Pythagore s’est

décalé au centre de la piste pour avoir ses aises. Le rentrant, Sigliano

(Poliglote), l’a suivi dans son effort dans le tournant final. Mais sur le

plat, il n’a rien pu faire face à l’accélération de Pythagore qui a donc doublé

la mise dans ce Prix Romati. Le bon finisseur Al Bucq (Goldneyev) s’est octroyé

la deuxième place, terminant devant Cigliano. Le rentrant River choice (River

Mist) n’était pas dans un grand jour, comme ses fautes en ont témoigné. Il a

conclu à la sixième place. « J’étais vraiment très, très confiant, nous a avoué

Jean-Pierre Colombu. Reste que 4.500m est un peu le bout du monde pour lui, il

est mieux sur 3.800m. Le jockey m’a dit qu’il s’était régalé. Là, il avait

aussi un terrain qui lui convenait. Dans le "Grand Steeple", au bout

de trois cents mètres de course, il était battu du fait du terrain. Je souhaite

à tout le monde d’avoir un cheval comme lui. C’est beaucoup d’émotion car à

chaque obstacle, mon cœur s’arrête. »

CHELTENHAM,

UN REVE POUR JEAN-PIERRE COLOMBU

Avec

deux courses seulement ce printemps, pour un succès dans le "Grand

Steeple" de printemps local, Pythagore a réussi son premier semestre.

Quant à la question de savoir s’il peut maintenant aller à Auteuil, Jean-Pierre

Colombu nous a appris : « Peut-être en haies, mais pas en steeple, car il en

conserve de mauvais souvenirs. Mais je pense que nous allons le laisser

tranquille cet été et certainement revenir à l’automne à Enghien en courant une

préparatoire puis le "Grand Steeple". Après, c’est vrai que si son

entraîneur me proposait un challenge comme courir à Cheltenham au printemps, je

ne serais pas contre. » Rappelons que pour sa première participation à

Cheltenham, Emmanuel Clayeux n’est pas passé loin du succès, terminant deuxième

du Mares’ Hurdle (Gr2), avec sirène d’Ainay (Dom Alco).

LA BELLE

HISTOIRE DE PYTHAGORE

Pythagore

aurait dû être vendu dans sa jeunesse, mais Jean-Pierre Colombu nous avait

raconté, à l’issue de sa victoire dans le Prix Solitaire, l’an passé : «

Pythagore possède une histoire particulière car il devait passer en vente alors

qu’il était yearling, mais il s’est accidenté et du coup, nous ne l'avons pas

vendu et nous l'avons gardé… »

AL BUCQ,

AVEC SON TERRAIN

Patrick

Chevillard avait changé son fusil d’épaule en revenant à Enghien, avec Al Bucq,

après deux courses à Auteuil. De retour sur son hippodrome favori, il a très

bien couru, filant Pythagore, pour venir prendre la deuxième place tout à la

fin. « Nous sommes très contents d’Al Bucq, nous a dit Patrick Chevillard. Dès

qu’il retrouve le bon terrain, il est beaucoup mieux. Je ne sais pas encore ce

que nous allons faire avec lui. »

LA

SOUCHE DE PEINTRE CELEBRE

Pythagore

est le meilleur produit de sa mère, Peony Girl (Phantom Breeze), laquelle a

gagné quatre courses plates, déjà sous les couleurs de Jean-Pierre Colombu.

Cette dernière est une poulinière prolifique puisque cinq de ses sept produits

ayant déjà couru, ont passé le poteau en tête. Pythagore est le neveu d’Evening

World, deuxième de Gr3 en plat, à Sandown, avant d’enlever ses deux premières

courses sur les haies. Et si l’on remonte jusqu’à la troisième mère de

Pythagore, Pétroleuse (Habitat), on se rend compte qu’il s’agit de la souche du

crack Peintre Célèbre, lauréat du "Jockey Club" et de l'“Arc”.. En

effet, Pétroleuse est la mère de Peinture bleue (Alydar), gagnante de Listed en

plat, avant de donner le jour à Peintre Célèbre, mais aussi Pointilliste

(Giant’s Causeway) et Peinture Rare (Sadler’s Wells), deux chevaux de Groupe.

Il s’agit d’une des plus belles familles Wildenstein.