Retour convaincant de kenhope

Autres informations / 01.04.2013

Retour convaincant de kenhope

Pour sa rentrée, Kenhope (Kendargent) a réalisé quelque chose de difficile. À trois cents mètres du poteau, la pouliche de Guy Pariente avait encore quatre longueurs à refaire sur Tuna Papita (Henrythenavigator), animatrice et qui avait fait le trou à l’entrée de la ligne droite. Mais au prix d’un vrai changement de vitesse, Kenhope est venue s’imposer dans ce Prix Polly Girl (B). Pas très impressionnante physiquement, la fille de Kendargent est particulièrement efficace. Elle avait d’ailleurs laissé une très belle impression quand elle avait ouvert son palmarès, fin septembre, à Maisons-Laffitte. Son entourage l’avait alors dirigée directement sur le Prix Thomas Bryon (Gr3), sur le parcours qu’elle retrouvait ce dimanche, et elle avait été une bonne dauphine d’Us Law (Lawman). Ensuite, elle avait trouvé une tâche plus difficile dans le Critérium International (Gr1) puis avait conclu son année dans le Prix Zeddaan (L), sur 1.200m, où elle avait été prise de vitesse. L’autre bonne note de la course est à mettre au crédit de Thawaany (Tamayuz), qui a très bien conclu après avoir longtemps attendu. La pouliche avait bien débuté en octobre derrière Vaunoise (Teofilo), qui a confirmé ensuite. Elle ne devrait pas tarder à gagner une course de ce genre.

UNE MERE VENUE D’ALLEMAGNE

Entraînée en Allemagne, Bedford Hope (Chato), la mère de Kenhope, est venue courir à deux reprises en France. Lors de sa seconde tentative, dans un "réclamer" où elle terminait huitième, elle a été acquise par Guy Pariente pour la somme de 26.100 euros. Après deux courses, elle est devenue poulinière pour ce dernier et Kenhope est son premier produit. Ensuite, Bedford Hope a une femelle par Gentlewave.

La deuxième mère de Kenhope, Bedford Flame (Doulab), a produit plusieurs black types, comme Bedford Set et Bedford Forrest. Cette famille est celle de Bobzao (Alzao), gagnant des Hardwicke Stakes (Gr2) à Royal Ascot.