157e derby du midi (l) : un nouveau combat attend baradari

Autres informations / 24.05.2013

157e derby du midi (l) : un nouveau combat attend baradari

Le Derby

du Midi (L), 157e édition, n’a pas attiré d’épouvantail, et les cinq partants

ont tous des arguments pour viser le succès. Il faudra aussi prendre en compte

l’état du terrain, qui devrait être largement assoupli par les pluies.

Jean-Claude Rouget a décidé de faire porter les oeillères pour la première fois

à Baradari (Manduro), devancé du minimum dans le Prix Daniel Guestier (B) par

Green Byron (Green Tune), à l’issue d’une vive lutte. Le port des oeillères

peut lui donner le fighting spirit qui peut lui manquer, mais il est loin

d’être déclassé dans ce lot, comme pouvait l’être Lidari (Acclamation) l’an

dernier. Sahawar (Dark Angel) est un poulain estimé par Christophe Ferland, qui

vient de bien se comporter dans une Listed lyonnaise, pour son premier essai

sur 2.400m. Contrairement à ce que ses origines pourraient laisser indiquer,

Sahawar n’était sûrement pas un 2ans ni un poulain vite, et il devrait vraiment

s’épanouir cette année. Christophe Ferland est également représenté par

Chalnetta (Oratorio), progressivement rallongée et qui a très bien couru dans

le Prix Caravelle – Haras des Granges (L). Inexistant le jour de ses débuts, où

il n’avait pas compris ce qu’on lui demandait, Destruct (Rail Link) s’est

racheté en s’imposant pour sa deuxième sortie, dans un maiden à Fontainebleau.

Il lui faudra hausser nettement son niveau de jeu face à des adversaires plus

expérimentés que lui pour jouer un premier rôle ici.