Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Des nouveaux pretendants au qatar prix de l’arc de triomphe

Autres informations / 28.05.2013

Des nouveaux pretendants au qatar prix de l’arc de triomphe

Suite au

Derby japonais, disputé ce dimanche à Tokyo, mais aussi au Tattersalls Gold

Cup, couru le même jour au Curragh, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) a

attiré les convoitises de deux chevaux au profil complètement différent.

KIZUNA

POUR FAIRE MIEUX QUE SON PERE

Le Japon

devrait déjà déléguer Orfèvre (Stay Gold) et Gentildonna (Deep Impact) au

départ du Qatar Prix de l'Arc de Triomphe (Gr1). Un autre cheval venu du pays

du Soleil Levant pourrait aussi effectuer le déplacement. Il s'agit de Kizuna

(Deep Impact), vainqueur du Tokyo Yushun (Gr1), le Derby japonais. Entraîné par

Shozo Sasaki, qui remportait le Derby japonais pour la première fois, Kizuna

était piloté par la légende des courses nippones, Yutaka Take. Kizuna devrait

désormais avoir la France et le Qatar Prix de l'Arc de Triomphe en vue. C'est

ce qu'a expliqué son entraîneur à la presse japonaise : « L'“Arc” favorise

presque toujours les 3ans. Kizuna a un très gros mental, il peut gérer toutes

les difficultés engendrées par un long voyage. C'est pourquoi j'ai demandé à

son propriétaire de l'engager dans cette course. »

YUTAKA

TAKE A SOIF DE REVANCHE

Son

jockey, Yutaka Take, serait ravi de revenir en France disputer le Qatar Prix de

l'Arc de Triomphe. « Monter Kizuna dans l'“Arc” serait un moment important pour

moi. J'ai perdu l'“Arc” avec Deep Impact, et depuis, y retourner en montant un

de ses fils est devenu un objectif. » Le crack jockey ne tarit pas d'éloges sur

Kizuna, déclarant : « Cela fait un bout de temps que je n'avais pas monté un

cheval de Derby de ce calibre. » L'impression visuelle est en effet très bonne.

Parti avec le numéro 1 à la corde, Kizuna a été repris et placé à

l'arrière-garde par son jockey. Dans la ligne droite, il a mis un peu de temps

à trouver le passage, mais a ensuite très bien jailli, passant le peloton en

revue en quelques foulées. Kizuna a remporté son premier succès de Gr1 avec

cette victoire dans le Tokyo Yushun. Cette épreuve avait notamment été

remportée par Deep Impact (Sunday Silence), en 2005, et par Orfèvre en 2011.

Les origines de Kizuna sont déjà connues en France. C’est en effet un fils de

Catequil (Storm Cat). Elle a couru sous les couleurs du Cheikh Mohammed Al

Matkoum, sans briller. Elle aura été plus brillante au haras, donnant notamment

naissance à Sunda Break (Forty Niner), mais aussi à Phaloenopsis (Brian's

Time). Cette dernière a remporté les Oka Sho (Gr1), l'équivalent japonais des

1.000 Guinées, mais aussi le Shuka Sho (Gr1) et le Queen Elizabeth II

Commemorative Cup (Gr1). Elle s'est aussi classée troisième des Oaks japonais.

AL

KAZEEM POUR RATTRAPER LE TEMPS PERDU

Le Qatar

Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) a été désigné comme l’objectif majeur d’Al

Kazeem (Dubawi), tombeur de Camelot (Montjeu) dans le Tattersalls Gold Cup

(Gr1). Le cheval a très bien récupéré de sa course, n’ayant perdu que six

kilos. Son entourage a confié que toute participation à un Gr1 de 2.000 à

2.400m serait étudié avec soin, et ce, préalablement au grand rendez-vous du mois

d’octobre à Longchamp.