Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Domeside lance la carriere française de mauricio delcher sanchez

Autres informations / 27.05.2013

Domeside lance la carriere française de mauricio delcher sanchez

Installé

en France depuis mars 2013, Mauricio Delcher Sanchez n’a pas perdu de temps. En

deux mois, il a enlevé plus d’une dizaine de courses, dont le Prix Vicomtesse

Vigier (Gr2) avec Domeside (Domedriver), dimanche. Il s'agit de son premier

Groupe depuis qu’il entraîne à Chantilly. Son pensionnaire a fait ses gammes à

Madrid, où il a enlevé le Derby espagnol (A) en 2009. Ensuite, il a connu une

longue interruption de carrière d'une durée d’un an et demi. Il avait alors

failli mourir à cause d’une infection à une jambe, due à un clou. Il avait mis

du temps pour se retrouver. En Espagne, il a remporté quatre grands prix et a

toujours fait partie des meilleurs stayers ibériques. Mais cette catégorie,

tout comme celle des sprinters, est peu représentée là-bas. De ce fait,

Domeside n’a jamais pu réellement s’épanouir sur les longues distances. Sa

dernière performance dans le Prix de Barbeville (Gr3, 3e) lui donnait une

première chance dans ce lot. Avec l’aide de Christophe Soumillon et d’un

terrain pas suffisamment souple pour l’animateur Les Beaufs (Apsis), Domeside a

pu signer sa plus belle victoire. « C’est vrai qu’il venait de très bien

courir, nous a dit Mauricio Delcher Sanchez. Christophe [Soumillon, son jockey,

ndlr] l’a très bien monté, lui donnant un parcours exceptionnel. Aujourd’hui,

il avait tout pour lui, d’autant qu’il apprécie la piste souple. Je l’avais

couru "à réclamer" fin mars, mais il a 7ans et son programme est

difficile. C’est un bon cheval, en grande forme. Pourquoi pas le Gold Cup ?

Même si l’on sait que le terrain n’est jamais souple à Ascot. » Domeside avait

effectivement gagné "à réclamer" par plus de quatre longueurs, le 31

mars. Il avait été défendu 16.500euros. Ce programme peut paraître surprenant,

mais de cette façon, Domeside a repris du moral. Une donnée importante pour un

cheval caractériel âgé de 7ans.

CHRISTOPHE

SOUMILLON :« DOMESIDE EST UN CHEVAL SURPRENANT »

Domeside

a pu avoir un excellent parcours, évoluant en troisième position, le long de la

corde. À l’entrée de la ligne droite, l’avance qu’avait prise Les Beaufs a

fondu. Domeside est arrivé lancé sur Les Beaufs, après avoir temporisé, et l’a

battu très facilement. Christophe Soumillon a confié : « La course s’est

déroulée comme dans un rêve. Domeside est venu en progression et j’ai filé un

peu avant de passer à l’attaque. Ensuite, j’ai pu venir ajuster Les Beaufs.

Aujourd’hui, il a bénéficié d’un terrain souple qu’il aime beaucoup. S’il avait

beaucoup plu, Les Beaufs aurait peut-être pu l’emporter. Domeside est un cheval

surprenant, mais je sais que son entraîneur est assez doué. Il m’avait déjà

préparé Bannaby pour le "Cadran". »

MERITOIRE

DEUXIEME PLACE DE LES BEAUFS, VICTIME DE COLIQUES

Le

lauréat du Prix Royal-Oak (Gr1) 2012, Les Beaufs, a mené comme à son habitude.

Dans la ligne droite, il est bien reparti mais, sur une piste pas assez lourde,

il a dû se contenter d’une bonne deuxième place. Un accessit acquis avec des

circonstances atténuantes, comme nous l’a expliqué son mentor, Valérie Seignoux

: « En terrain plus lourd, il aurait gagné. Mais il se montre très courageux,

comme d'habitude, et c'est vraiment très bien. Il a fait des coliques il y a

trois semaines, le 6 mai. C’est déjà un miracle qu'il soit là ce dimanche. Il a

un coeur énorme de champion. C'est incroyable ! Au Moulin, il était trop

détendu. Son jockey a donné une petite claque sur l'encolure et il est reparti.

Pareil dans la ligne droite, son jockey m'a expliqué que le cheval est reparti

de lui-même. On devrait désormais le mettre au repos. Je ne pense pas que nous

irons en Angleterre, du moins pas cette année. Nous devrions faire l'impasse

sur l'été et l'économiser pour la fin de l'année. » C’est Last Train (Rail

Link) qui a conclu troisième, devant sa compagne d’entraînement Last Born

(Monsun).

LA

FAMILLE DE PORT LUCAYA

Domeside

porte le suffixe (GB) mais il a grandi au haras des Marais, en France. Ce

haras, géré par Nicolas et Isabelle Simon, a présenté Domeside à la vente de

yearlings organisée par Spanish Bloodstock Agency, en septembre 2007. Il a été

acheté à cette vente, pour 29.000 euros, par ses actuels propriétaires. Buck’s

Fizz (Kris), mère de Domeside, n’a pas couru et son meilleur produit est le

fils de Domedriver. La troisième mère de Domeside, Sister Sophie, a donné Port

Lucaya (Sharpo), vainqueur du Premio Vittorio di Capua (Gr1) et du Grosser

Preis von Dusseldorf (Gr2).

SIX

TITRES DE TêTE DE LISTE EN ESPAGNE DEPUIS 2005

De

l’autre côté des Pyrénées, le nom de Delcher Sanchez représente beaucoup. Du

père, Mauricio Delcher Poulies, aux deux fils, Christian et Mauricio, tous ont

fait leurs preuves sur le turf espagnol. Pour son premier voyage en Angleterre,

Mauricio s’est permis le luxe de gagner les King’s Stand Stakes (Gr1) 2008 à

Royal Ascot avec Equiano (Acclamation). La même année, il a aussi décroché le

Qatar Prix du Cadran (Gr1) avec Bannaby (Dyhim Diamond). Et depuis 2005, année

de la réouverture de l’hippodrome de Madrid, il a décroché six titres

d’entraîneur tête de liste. Sans compter tous les grands prix gagnés. Cette

année, il a notamment enlevé le Gran Premio Nacional (A) à Madrid, avec Labros

(Dyhim Diamond). Mauricio est aujourd’hui installé à Chantilly avec une

trentaine de chevaux à l’entraînement.

 

PRIX

VICOMTESSE VIGIER

Gr2 -

Plat - 130.000€ - 3.100m (G. P.) - Pour chevaux entiers, hongres et juments de

4ans et au-dessus. Poids: 56 k.

1ER

DOMESIDE (M7)

C.

Soumillon (56) 3'27''01.

Domedriver

& Buck's Fizz

Pr. :

Safsaf Canarias SRL

Ent. :

M. Delcher-Sanchez - El. : Appleby Lodge Stud

2E LES

BEAUFS (H4)

J. Guillochon

(58) 2 L.

Apsis

& Yeomanry

Pr. : S.

Seignoux - Ent. : Mme V. Seignoux

El. :

Mme Maria-Christina Kolungia

Osarus,

Lion-d’Angers, 4 novembre 2010, Haras de la Hêtraie (rachat), 3.000 €

3E LAST

TRAIN (M4)

M. Guyon

(56) 3 L.

Rail

Link & Rainbow Lake

Pr. : K.

Abdullah

Ent. :

A. Fabre - El. : Juddmonte Farms

4e LAST

BORN (F4)

F. Prat

(54,5) 1 1/4 L.

Monsun

& America

Pr. :

Wertheimer et Frère

Ent. :

A. Fabre - El. : Wertheimer & Frere

5e

VÉRÉMA (F4)

C.-P.

Lemaire (54,5) 2 1/2 L.

Barathea

& Vermentina

Pr. : S.

A. Aga Khan

Ent. :

A. de Royer Dupré - El. : S.A. Aga Khan

Les

autres partants dans leur ordre d'arrivée : Shahwardi (Lando). Non partant :

Ivory Land (Lando).