Lockinge stakes (gr1) : le retour de beauty parlour

Autres informations / 18.05.2013

Lockinge stakes (gr1) : le retour de beauty parlour

Invaincue

à 2ans, gagnante de la Poule d'Essai des Pouliches et deuxième du Prix de

Diane-Longines (Grs1), Beauty Parlour (Deep Impact) a ensuite rejoint les

effectifs de Sir Henry Cecil. Pour sa seule sortie sous son nouvel

entraînement, la fille de Deep impact a déçu, se classant décevante septième

des Sun Chariot Stakes (Gr1), à la fin du mois de septembre 2012. Elle devra

donc rassurer, et ce, dès sa rentrée. La mission n'est pas facile avant le

coup, ces Lockinge Stakes ne comptant que très peu de pouliches au palmarès.

Sur ce qu'elle a fait de mieux, Beauty Parlour dispose d'une chance évidente.

Mais la question reste : où en est-elle?

FARHH

POUR REDORER LE BLASON DE GODOLPHIN

Le

"Godolphin" Farhh (Pivotal) n'a pas droit à l'erreur, lui non plus.

Godolphin a déjà décroché une victoire de Gr1 cette année en Angleterre avec

Dawn Approach (New Approach). Mais ce dernier reste un cas particulier, car il

est entraîné par Jim Bolger (son éleveur) et n'est pas issu de l'élevage

Darley. Avec la situation de crise touchant Godolphin, Farhh se doit, d'une

certaine manière, de faire mouche d'emblée. C'est un très bon cheval, mais ce

n'est pas un champion. Il reste sur quatre deuxièmes places, étant battu par

Frankel (Galileo), Nathaniel (Galileo), et Moonlight Cloud (Invincible Spirit).

Il n'y aura pas de chevaux de la trempe de ces derniers au départ de ces

Lockinge Stakes. Le pensionnaire de Saeed bin Suroor peut d'emblée réussir une

bonne performance. Ce sera aussi une rentrée pour Cityscape (Selkirk). Ce grand

voyageur, très expérimenté, est tombé sur un os l'an dernier. Non pas Frankel,

mais Excelebration (Exceed and Excel). Ce dernier est lui aussi parti au haras,

la voie est donc dégagée. Cityscape est un excellent miler. Mais, pour lui

aussi, il s'agit d'une rentrée. Il devra par ailleurs prouver qu'à 7ans, il est

encore capable de grandes choses.

DECLARATION

OF WAR VISE UN PREMIER GR1

Finalement,

c'est certainement l'“O'Brien” Declaration of War (War Front) qui devrait

rallier la majorité des suffrages. Cet ancien pensionnaire de Jean-Claude

Rouget reste sur un succès très facile au niveau Listed pour sa rentrée.

Vainqueur de Gr3, il est l'un des moins expérimentés de la course, mais c'est

un cheval tout neuf, dont on ne connaît pas les limites. Le Royaume-Uni cherche

encore son nouveau chef de file chez les milers, après les départs au haras de

Frankel et d'Excelebration, mais aussi, plus en arrière, de Canford Cliffs

(Tagula), vainqueur des Lockinge Stakes en 2011. L'an dernier, c'était Frankel

qui s'imposait. Celui qui remportera cette épreuve succèdera au crack de Sir

Henry Cecil. Il y a une place à prendre.