Mahmood al zarooni retire sa demande d'appel

Autres informations / 30.05.2013

Mahmood al zarooni retire sa demande d'appel

Mahmood

Al Zarooni a été suspendu pour huit ans par la commission disciplinaire de la

British Horseracing Authority (B.H.A.), à la fin du mois d'avril, pour

utilisation de substances prohibées. L'entraîneur avait ensuite fait appel de

cette sanction, la jugeant disproportionnée. L'appel avait bien été déposé,

mais pas encore examiné, la B.H.A. ayant précisé que le jugement n'aurait pas

lieu avant la dernière semaine de juin, au plus tôt. Finalement, la B.H.A. a

annoncé ce matin que Mahmood Al Zarooni avait retiré cette demande d'appel.

Rappelons que onze de ses pensionnaires avaient été testés positifs aux

stéroïdes anabolisants. L'entraîneur avait avoué quelques jours plus tard que

quatre autres chevaux avaient eux aussi reçu des substances prohibées.

L'affaire Al Zarooni a pris une nouvelle dimension la semaine dernière : la

B.H.A. a effectué des prélèvements sur tous les chevaux basés à Moulton

Paddocks. Les résultats des analyses ont été dévoilés il y a quelques jours :

sept autres chevaux, dont Encke (Kingmambo), vainqueur du St Leger de Doncaster

(Gr1), ont été testés positifs. Ces 22 chevaux sont interdits de courir pendant

une durée de six mois, à partir de la date de leur prélèvement.