Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Maroc : succes de la journee internationale du pur-sang arabe

Autres informations / 05.05.2013

Maroc : succes de la journee internationale du pur-sang arabe

Paré de

ses plus beaux atours, l’hippodrome d’Anfa, à Casablanca, a été, dans

l’après-midi du vendredi 3 mai dernier, le théâtre de la Journée internationale

du pur-sang arabe. Cette douzième édition de cette prestigieuse manifestation a

été rehaussée par la présence du Prince Héritier Moulay El Hassan.

LES

SAOUDIENS FONT LA LOI

En tête

d’affiche de cette réunion de gala, à laquelle ont été conviés plusieurs

professionnels français, le Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI (Gr3

PA). La course a été animée par le saoudien Reeman Al khalidia (El Saqr) suivi

de Tamar Thabet et Lodalys, jusqu’à mi-parcours, où Tamar Thabet, lancé par

Thierry Thulliez, a pris l’avantage, tandis que Djarnizam Maamora (Johan

Victoire) et Aabir (Thami Zergane) entamaient leur effort. Dans le dernier

tournant, le second représentant saoudien, Ghadanfar Al khalediah (Jalood Al

Khalediah), énergiquement sollicité par Roberto Perez, a gagné des rangs, pour

se retrouver en pleine piste, aux prises avec Tamar Thabet. À l’issue d’une

vive lutte, Ghadanfar Al Khalediah s’est imposé d’une demi longueur, aux dépens

du 6ans Tamar Thabet (Dormane) qui n’a point démérité. Le second accessit est

revenu au 5ans Djarnizam Maamora (Nizam) suivi de la 6ans Aabir (Amer) qui ont

manqué de ressources dans la phase finale. C’est la quatrième année consécutive

que les chevaux saoudiens s’imposent dans cette prestigieuse épreuve.

AU

MAROC, LES DEUX AUTRES GRANDES COURSES

Les

chevaux marocains se sont distingués dans les deux autres grandes épreuves

internationales. Le Grand Prix de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassen (Gr3

PA) pour 4ans et plus, avec dix partants, a été enlevé avec brio par le 5ans

Udallan, monté par Abdelkader Elkandoussi, après avoir contrôlé la course

pratiquement de bout en bout et repoussé courageusement l’assaut final du

saoudien Sharid Al khalediah (Kunz Al Thani). Issu de Monsieur Al Maury et de

Harein de Faust, le vainqueur a été élevé en France, au Haras Saint Faust, et

acquis par Kamal Daissaoui. Journée faste pour cet heureux propriétaire et son

entraîneur, Hassan Bendia, qui ont remporté une demi-heure auparavant le Grand

Prix de SAR le Prince Moulay Rachid (International – 700.000 Dh – 1.750 m) pour

pur-sang arabes de 3ans (13 partants) avec Ispahan (Big Easy) monté par le même

jockey "maison", devant Nour Hadya (T. Thulliez) et Hihie (J.

Victoire).