Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Newmarket (gb), qipco 1.000 guineas (gr1)

Autres informations / 06.05.2013

Newmarket (gb), qipco 1.000 guineas (gr1)

SKY

LANTERN RETROUVE LA LUMIERE QUAND WHAT A NAME S’ETEINT

Deuxième

favorite de ces 200e Qipco 1.000 Guineas (Gr1), la française What a Name (Mr

Greeley) était dans un jour sans. Elle a eu un très bon parcours, dans le

sillage de la future deuxième, Just the Judge (Lawman), mais quand il a fallu

accélérer, pas de son, pas d’image. Il est difficile de donner une explication

à chaud à cette performance bien trop mauvaise pour être exacte. À sa descente

de cheval, Christophe Lemaire a indiqué : « Déjà, au canter, je ne lui ai pas

trouvé plus d’action que cela. Elle était molle dans le parcours et battue de

bonne heure. Elle était vraiment ailleurs. Ce n’est pas un problème de distance

et de plus, nous avons eu un bon parcours. » Il était difficile pour Mikel

Delzangles d’avoir une autre explication et les jours à venir pourront,

peut-être, apporter une raison à cette contre-performance. Bien que débarrassée

de What a Name, la favorite Hot Snap (Pivotal) n’a pas brillé non plus. Elle a

même fait partie des premières battues. Le succès est revenu à sa dauphine des

Nell Gwyn Stakes (Gr3), Sky Lantern (Red Clubs). Rapprochée progressivement par

Richard Hughes qui a monté une très belle course, elle était encore troisième à

deux cents mètres du poteau. Et pour finir, elle est allée chercher Just the

Judge qui avait attaqué tôt. Déjà gagnante à 2ans des Moyglare Stud Stakes

(Gr1), Sky Lantern revient au premier plan et offre aussi à Richard Hughes un

premier classique en Angleterre. Enfin !

LA

CHANCE TOURNE POUR SKY LANTERN

Richard

Hannon était présent samedi à Newmarket, mais pas dimanche, où il est allé aux

courses à Salisbury. C’est donc son fils, le bien connu Richard Hannon Jr, qui

répondait aux questions. Il a expliqué : « Sky Lantern n’a pas toujours eu de

la chance. Quand elle est allée courir au Breeders’ Cup [8e de la course de

Flotilla, ndlr], beaucoup de choses se sont mal passées. C’est une pouliche

dure et quand elle avait effectué sa rentrée, elle n’était pas prête du tout.

Elle a perdu 12 kilos depuis. Nous savions qu’elle aurait besoin de ça pour sa

rentrée. Désormais, nous avons les yeux sur les 2.000 Guinées d’Irlande, puis

les Coronation Stakes. A priori, les 2.000m seront le bout du monde pour elle.

» De fait, dans les Nell Gwyn Stakes, Sky Lantern semblait effectuer un canter

à deux cents mètres du but quand Hot Snap était venue la crucifier.

LE GRAND

JOUR POUR RICHARD HUGHES

De 2001

à 2007, Richard Hughes a été le premier jockey de Khalid Abdullah pour lequel

il a notamment gagné en France le Prix de Diane (Gr1) avec Nebraska Tornado.

Mais jamais il n’avait passé le poteau en tête dans un classique anglais. Le

jockey était très "chaud" samedi avec Toronado et, finalement, c’est

dimanche qu’il a obtenu la consécration avec Sky Lantern. Il avait fait le bon

choix, puisque l’autre pensionnaire de Richard Hannon, Maureen (Holy Roman

Emperor), associée à Olivier Peslier, se classe sixième. Très heureux suite à

cette victoire, Richard Hughes a raconté : « Aux États-Unis, avec Sky Lantern,

tout s’est mal passé dans le parcours. Mais je n’ai pas changé ma façon de la

monter. Il faut la monter en lui faisant confiance. Après la journée de samedi,

mon enthousiasme en a pris un coup.Toronado est l’un des meilleurs chevaux que

j’aie montés. Je suis vraiment heureux de toucher enfin mon premier classique

en Angleterre. Richard Junior va bientôt avoir sa licence et il fait vraiment

du bon travail. J’ai de la chance de monter pour la famille Hannon qui m’offre

ainsi de nombreux gagnants chaque semaine. Ces dernières années, l’écurie

d’Aidan O’Brien a tout dominé ici. Mais l’écurie de Richard Hannon effectue de

gros progrès et nous aurons de plus en plus de premières chances dans les

grands rendez-vous.»

JUST THE

JUDGE VEUT SA REVANCHE

La

performance de Just the Judge est très bonne. Tous les week-ends, les courses

se sont plutôt jouées au centre de la piste. Just the Judge est partie plutôt

du côté des tribunes et elle a emmené un groupe de pouliches – dont What a Name

et Hot Snap de ce côté de la piste – à l’intérieur des autres animatrices. Elle

effectuait une rentrée, n’ayant pas été revue depuis sa victoire dans les

Rockfel Stakes (Gr2) sur cette piste. Son propriétaire, le Cheikh Fahad Al

Thani, était content de cette deuxième place et a raconté : « Elle est venue

comme pour gagner, mais Richard Hughes a monté une très belle course et est

venu nous battre à la fin. Je pense que si c’était Just the Judge qui était

venue sur Sky Lantern, les positions auraient pu être inversées à l’arrivée.

Sky Lantern avait l’avantage d’avoir déjà couru cette année, alors si nous la

rencontrons à nouveau, il me semble qu’une revanche est possible. »