Plying trouve sa distance

Autres informations / 08.05.2013

Plying trouve sa distance

De 1.900 à 1.400m... Plying (Hard Spun) cherchait sa distance depuis ses débuts, et elle semble l'avoir trouvée. La pouliche a ouvert son palmarès de plaisante façon dans le Prix du Musée Rodin (F). Toujours vue parmi les premières, Plying a ensuite produit une belle accélération, se mettant hors de portée de ses rivaux. Lamorlaye (Danehill Dancer), jamais loin, a un instant semblé prise de vitesse au moment du démarrage. Mais elle a ensuite trouvé son action et a bien conclu pour venir prendre la deuxième place. Manamerican (American Post) a elle aussi bien fini et se classe troisième. Henri-Alex Pantall a déclaré après la course : « Plying est sur sa distance. Elle se montre bien meilleure. En dernier lieu, c'était encore trop long pour elle. Malheureusement, il n'y a pas beaucoup de courses comme celle-là. Il ne faut donc pas les louper. Pour l'avenir, je pense qu'elle pourrait être encore un peu raccourcie. » Plying avait débuté sur 1.900m, au début du mois d'avril. Elle a ensuite tenté sa chance sur le mile. Elle avait déjà montré des progrès à cette occasion. Animatrice, elle se classait quatrième, faiblissant sur la fin.

UNE FAMILLE MATERNELLE DE VITESSE

Plying possède en effet des origines américaines qui suggèrent de la vitesse. Son père, Hard Spun (Danzig) s'est néanmoins bien comporté sur 2.000m (deuxième du Kentucky Derby, Gr1). La mère de Plying est Nasaieb (Fairly King). Entraînée par Clive Brittain, elle a été principalement vue en compétition sur la distance de 1.000m, se classant notamment troisième des National Stakes (L). Sa seule tentative sur plus long (1.400m), au niveau Gr2, a d'ailleurs été un échec. Le meilleur produit de Nasaieb est Kissing Lights (Machiavellian). La pouliche s'était notamment classée troisième de Listed, également sur la distance de 1.000m.