Premio presidente della republica (gr1) : coup de maître pour vedelago

Autres informations / 12.05.2013

Premio presidente della republica (gr1) : coup de maître pour vedelago

Coup

d’essai, coup de maître pour  Vedelago

(Red Clubs) qui, pour sa première sortie sur 2.000m, a remporté le Premio

Presidente della Repubblica (Gr1) dimanche à Capanelle. Bien caché dans le

parcours par son jockey, Mario Esposito, Vedelago a trouvé le passage à quatre

cents mètres du poteau et il s’est élancé à la poursuite d’ Orpello, qui avait

pris l’avantage, pour le dominer d’une demi-longueur dans les dernières

foulées.  Pattaya (Philomatheia)  a terminé très fort en pleine piste pour

prendre la troisième place. À l’arrivée, le jockey lauréat a raconté : « Je

vous avais prévenus: Vedelago ne gagne jamais de loin mais il gagne toujours.

Je n’ai pas eu chaud, même quand les autres ont cherché à me refermer la porte.

Je connais mon cheval et son changement de vitesse ». C’est la troisième

victoire de Mario Esposito dans le Premio Presidente della Repubblica. Stefano

Botti, entraîneur des trois premiers, a expliqué : « Je suis très content.

Vedelago est un cheval très facile à entraîner et je suis fier de l’avoir chez

moi. Orpello est encore "sur la montante" alors que Pattaya aime bien

ce parcours». Le vétérinaire Giampiero Brotto, éleveur et propriétaire de

Vedelago, était aux anges : « Il faut dire un grand bravo au cheval, au jockey

et à l’entraîneur mais aussi à moi ! J’ai eu du courage de refuser des très

bonnes offres d’achat et de le courir sur 2.000m. Concernant le futur, nous

aviserons mais pour l'instant, c’est le moment de fêter cette victoire ». Mirco

Demuro n’a pas réussi à remporter son cinquième "Presidente" avec Principe

Adepto, mais il a montré sa classe une fois de plus dans l’après-midi. Le

jockey italien a placé Ransom Hope  (Red

Ransom), ancien pensionnaire de Pascal Bary, en tête dans le parcours du Premio

Emirate (L), sur 1.400m. Ce cheval de 8ans entraîné par Luigi Riccardi n’avait

jamais animé une course de sa vie en quarante-neuf sorties. Avec la magie de

Demuro, il a gagné de bout en bout !! Avant de repartir pour la France, Mirco a

"déposé" sur le poteau Night of Light , pour sa première sortie sur

2.000m, dans le Prix Nayef, un gros handicap pour femelles.