Prix albanilla (d) : almalyk rebondit

Autres informations / 20.05.2013

Prix albanilla (d) : almalyk rebondit

Christophe

Lemaire a pris la bonne option avec Almalyk (Oratorio), dans le Prix Albanilla

(D). En restant côté corde, sur une piste pas encore hachée, il a eu moins de

terrain à couvrir que ses rivaux les plus dangereux, venus complètement à

l’extérieur. Le gris de S.A. Aga Khan a pu bénéficier du sillage de Gameyev

(Lion Noir), et quand celui-ci a craqué, il a filé en net vainqueur, sans être

inquiété par l’effort de Golden Aquila (Singspiel), appuyé contre le rail

extérieur, et qui a beaucoup tiré pendant le parcours.  Almalyk découvrait la distance de 2.500m,

mais Alain de Royer Dupré n’était pas inquiet par cette donnée: « C’est un

cheval très froid et je ne pensais pas que la distance lui poserait de

problème. Lors de sa dernière sortie, à Maisons-Laffitte dans une course de gentlemen,

il a eu un comportement bizarre, ne voulant pas se rendre au départ. Il n’avait

pas d’action et peut-être que le terrain était trop ferme pour lui. Il avait

montré du galop l’an dernier, et d’ailleurs ses performances étaient meilleures

en terrain souple. » N’ayant débuté qu’à 3ans, déjà castré, Almalyk peut

s’avérer une recrue intéressante pour les courses de tenue.

LE FRERE

DE ALNADANA

Almalyk

est issu d’une souche "Lagardère" des Aga Khan Studs. Sa mère,

Alnamara (Linamix), a remporté le Prix de Thiberville (L) et avait donné

auparavant Alnadana (Danehill Dancer), lauréate du Prix Messidor (Gr3) avant

d’être exportée outre-Atlantique, où elle s’est classé deuxième des Beverley D

Stakes (Gr1). Sa deuxième mère, Alharir (Zafonic), une élève de Shadwell, est

une soeur utérine du champion Sakhee (Bahri), vainqueur du Prix de l’Arc de

Triomphe (Gr1) en 2001 et deuxième du Derby d’Epsom (Gr1) de Sinndar (Grand

Lodge) l’année précédente.