Prix bruleur (b) : saint thomas reste invaincu

Autres informations / 04.05.2013

Prix bruleur (b) : saint thomas reste invaincu

Saint

Thomas avait débuté victorieusement sur les 1.600m de Saint-Cloud, sur une

piste très assouplie. Il confirme ce samedi, sur un terrain jugé bon-souple. La

victoire n’est pas éclatante par le nombre de longueurs à l’arrivée, mais elle

est acquise avec assurance. La grosse déception vient du "Fabre"

Lower East Side (Teofilo), déjà actionné dans le tournant final. Il sera

inexistant dans la ligne droite et conclura dernier. Chika Dream (Danehill

Dancer) a vite pris la tête de la course, faisant quelque peu les bras à son

jockey. Saint Thomas s’est placé à son extérieur, Saint Agnan (Verglas) étant

vu derrière Chika Dream, à la corde. Lower East Side a eu un bon parcours dans

le dos de Saint Thomas. Dans la ligne droite, Saint Thomas a bien accéléré,

tandis que Lower East Side sombrait. Chika Dream s’est bien défendu pour

conserver la deuxième place, devant le bon finisseur Huang Ho.

LE MILE

LUI VA BIEN

Saint

Thomas compte désormais deux sorties sur 1.600m, et deux succès. Pascal Barry,

son entraîneur, a déclaré : « C’est une bonne course. Il a eu une belle

accélération et, une fois devant, il se reprend et fait son travail. » Laurent

Benoît, manager de l’Écurie la Boétie, propriétaire de Saint Thomas, nous a

déclaré : « C’est un poulain maniable, très calme. Il ne gagne pas de beaucoup,

il fait ce qu’il a à faire. Nous l’avions acheté à la vente d’octobre Arqana.

Il était né en mai, mais c’était déjà un très beau yearling. » L’avenir proche

de Saint Thomas devrait encore être sur le mile, avant d’être éventuellement

rallongé dans le futur. Il ne sera donc probablement pas au départ du Prix du

Jockey Club (Gr1), dans lequel il est engagé. « Il compte deux succès sur

1.600m, maintenant. Il aime la distance, donc nous allons le laisser sur le

mile pour le moment. Le Prix de Pontarmé (L) est une option. Mais c’est un

cheval qui a le caractère pour courir sur plus long, dans le futur. »

HUANG

HO, LA BONNE NOTE

Huang Ho

laisse une belle impression dans ce Prix Brûleur (B). Il restait sur une

rentrée correcte à Chantilly, où il finissait bien, ne faisant que la ligne

droite. Après cette course encourageante, il a bien progressé, comme le montre

sa troisième place ce samedi. Il est l’un des rares à revenir de l’arrière, et

il échoue de peu pour la deuxième place. Huang Ho doit encore posséder une

certaine marge de progression. Il ne devrait pas tarder à ouvrir son palmarès.

UN

PETIT-FILS DE MAXIMOVA

Laurent

Benoît (Broadhurst Agency) avait acheté Saint Thomas à Deauville. Il avait

battu Charlie Gordon-Watson, qui avait aussi été séduit par le poulain. Métisse

(Kingmambo), la mère du poulain, a déjà produit Marie Vison (Entrepreneur),

deuxième du Prix Solitude (L), Steady as a Rock (Rock of Gibraltar), placé de

Listed en Italie, et Café Racer (Royal Applause), placé du Prix La Rochette et

que Laurent Benoît avait également acquis yearling. Métisse est une fille de

Maximova (Green Dancer), lauréate du Prix de la Salamandre, deuxième des Irish

1.000 Guinées et troisième de la Poule d’Essai des Pouliches (Grs1). Elle a

ensuite produit Septième Ciel (Seattle Slew), gagnant du Prix de la Forêt

(Gr1), et Macoumba (Mr Prospector), gagnante du Prix Marcel Boussac (Gr1).