Prix cleopatre (gr3) : rien a perdre et tout a gagner

Autres informations / 15.05.2013

Prix cleopatre (gr3) : rien a perdre et tout a gagner

Le Prix

Pénélope (Gr3) est revenu à Ferevia (Motivator), qui, après une victoire à

Amiens n’avait rien à perdre à tenter sa chance dans un Gr3. Coup de poker

réussi, donc. Le Prix Cléopâtre (Gr3) offre, trois semaines plus tard, une

configuration assez identique au "Pénélope" disputé sur le même

parcours. En effet, aucune vraie favorite au Prix de Diane-Longines (Gr1) ne se

présente ici. Sauf grande révélation, on a plutôt affaire à des pouliches

"sur la montante", qui cherchent du gros black type de Groupe. La

favorite, par défaut, est Baltic Baroness (Shamardal), deuxième du Prix

Pénélope (Gr3). Elle possède de la qualité mais il est difficile de voir en

elle une future gagnante du classique cantilien. Il faut lui opposer Santa

Ponsa (Slickly), supplémentée, qui vient de gagner sa Listed à Toulouse dans le

"Caravelle" (L). Frédéric Rossi, son entraîneur, ne vient à Paris que

s’il pense avoir une première chance. Il faut donc considérer Santa Ponsa comme

une favorite ici. Shahad (Galileo) vient d’ouvrir son palmarès dans une

"B" à Compiègne. Elle monte logiquement les échelons et il faut voir

ce qu’elle peut faire. Cette remarque vaut aussi pour Piana (Doyen), invaincue

en deux sorties et gagnante de "D" à Saint-Cloud. Enfin, il faut

revoir Childa (Duke of Marmalade), nettement battue dans le

"Pénélope" mais auparavant gagnante du Prix Rose de Mai (L). Une

piste assouplie ne serait pas pour lui déplaire.