Prix de la seine (l) : lava flow toujours en balade

Autres informations / 12.05.2013

Prix de la seine (l) : lava flow toujours en balade

Comme

dans le Prix de la Flandrie (B), Lava Flow 

(Dalakhani) n’a pas vraiment impressionné mais elle a réussi à gagner.

Animatrice cette fois, elle donne l’impression d’être en ballade mais quand on

lui demande d’accélérer, elle s'exécute sans difficulté. André Fabre aime bien

cette pouliche qu’il a débutée dans le Prix des Marettes (F). Mais, à 2ans, en

trois sorties, Lava Flow n’avait jamais montré quelque chose sortant

franchement de l’ordinaire. Elle a donc passé un cap cet hiver et est invaincue

en 2013, dans une "B", puis dans une Listed. Il faut également dire

qu’elle a eu l’avantage d’aller devant, à son rythme. Si Orion Love (Zamindar)

s’était équilibrée plus rapidement à la sortie des stalles, elle serait

sûrement allée devant, plus vite que ne l’a fait Lava Flow, et la physionomie

de la course aurait été totalement différente. Mickael Barzalona découvrait

Lava Flow et il a dit après la course : « Tout s’est bien passé. J’ai cru un

moment que j’allais me retrouver en épaisseur, alors je lui ai demandé un

effort au début pour venir en tête. Nous sommes allés de vant, à notre rythme,

accélérant en progression. Lava Flow franchit un nouvel échelon. Elle

progresse, bien qu’étant encore un peu verte. Elle a attendu qu’on vienne

l’attaquer pour repartir franchement. »

VENTEUSE

CONFIRME SON "CHAILLOT"

Gagnante

du Prix de Chaillot (F) malgré un grand écart, Venteuse  (Beat Hollow) a encore voulu échapper à la

vigilance de Christophe Soumillon. Attentif, le jockey a réussi à maintenir

Venteuse à peu près droite. Elle se classe deuxième et Pascal Bary, son

entraîneur, nous a dit : « La pouliche s'est montrée un peu brillante et

c'était sans doute un peu long aussi, sachant qu'elle avait débuté sur

légèrement plus court. Nous allons essayer de lui trouver une Listed sur

2.000m. Mais la gagnante est peut-être aussi une très bonne pouliche... »

LA

BANDERILLA TOUJOURS LA

Troisième

du Prix Pénélope (Gr3) en étant peu heureuse, La Banderilla  (Muhtathir) est venue obtenir le même

classement en progressant le long du rail. Son entraîneur, Jacques Heloury,

nous a raconté : « La Banderilla court très bien. S'il y avait eu plus de

train, elle aurait fini plus près. Elle est bien revenue dans les cent derniers

mètres. C'est une pouliche qui sera intéressante pour les Groupes. »

LA FILLE

DE MOUNT ELBRUS

Lava

Flow est une fille de  Mount Elbrus

(Barathea), gagnante du Prix Petite Étoile (L). Sa troisième mère est  Eljazzi (Artaius). Elle a notamment donné

naissance à Chiang Mai (Sadler’s Wells), gagnante de Gr3 au Curragh et

quatrième du Prix Royal-Oak (Gr1) d’ Amilynx (Linamix), et aussi  Rafha (Kris). Cette dernière, entraînée par

Sir Henry Cecil, s’est notamment imposée dans le Prix de Diane (Gr1) en 1990.