Prix d’hedouville (gr3) : allied powers vise le triple

Autres informations / 08.05.2013

Prix d’hedouville (gr3) : allied powers vise le triple

 

Lauréat

des éditions 2010 et 2012 du Prix d’Hédouville (Gr3), l’anglais Allied Powers

(Invincible Spirit) essaie de remporter cette course pour la troisième fois. Il

en est parfaitement capable car il n’y a pas d’épouvantail au départ. De plus,

il adore Longchamp et le parcours classique de l’hippodrome parisien. Souvent

pris de vitesse et sollicité de bonne heure, il est néanmoins capable de

revenir courageusement prendre le meilleur. Cette fois, il est monté par

Christophe Soumillon, qui va le découvrir. Et même si sa rentrée à Newbury n’a

pas été enthousiasmante, Allied Powers est toujours capable d’un sursaut,

surtout quand il revient en France.

SLOW

PACE, LA BELLE IMPRESSION DES PREPARATOIRES

Il y a

deux préparatoires à ce Prix d’Hédouville : les Prix de la Porte de Madrid et

Lord Seymour (Ls). Slow Pace (Distorted Humor) a remporté la première et le

pensionnaire de Freddy Head l’a fait avec la manière. Il s’agissait de sa

deuxième course de l’année et il a affiché de sérieux progrès sur sa réapparition.

Il a gagné facilement, prenant le meilleur dès qu’il a eu l’ouverture, pour ses

débuts sur 2.400m.Ce bon cheval, multiple placé de Groupes, n’a pas connu la

réussite lors de son séjour aux États-Unis, mais il est en cours de rattrapage.

MELEAGROS,

UN BON ACHAT "A RECLAMER"

Probant

deuxième du Prix de la Porte de Madrid, Meleagros (King’s Best) avait bien

suivi l’effort de Slow Pace dans la ligne droite. Ce cheval, acheté à réclamer

31.111 euros, progresse constamment. Mercredi, il tente de franchir un nouveau

palier, ce dont il est capable. Deuxième d’un Prix Lord Seymour disputé à

faible allure, Gentle Storm (Gentlewave) cherche son Groupe et il ne finira pas

l’année sans le trouver. Troisième du Prix du Conseil de Paris (Gr2) sur le

même parcours que mercredi, il monte en puissance et doit lutter pour la

victoire. Après une rentrée, soldée par une troisième place dans le "Lord

Seymour", Pirika (Monsun) va progresser. Dans ce genre de course,

l’opposition est souvent moins relevée que sur le circuit des femelles. À elle

d’en profiter. D’autant qu’elle a effectué sa meilleure valeur sur les 2.400m

de Longchamp, en terminant deuxième du Qatar Prix Vermeille (Gr1). Troisième de

la "Porte de Madrid", Rémus de la Tour (Stormy River) monte lui aussi

en condition et doit pouvoir disputer les premières places dans ce Groupe très

ouvert.

LE

RETOUR DE TESTOSTERONE

En 2011,

Testostérone (Dansili) avait terminé deuxième du "Vermeille", après

avoir enlevé deux Groupes pour Pascal Bary. Vendue ensuite pour 1.200.000

Guinées, en décembre 2011, à Tattersalls, Testostérone a rejoint les boxes d’Ed

Dunlop. Les résultats n’ont pas été satisfaisants, même si, pour sa rentrée

2013, la jument a montré du mieux. Elle s’est imposée par plus de trois

longueurs, ce qui peut lui avoir redonné du moral. C’était sur 2.800m et face à

une faible opposition. Mais si elle montre, ne serait-ce que 70 % de sa valeur

de 2011, elle ne sera pas loin du compte. Ça s’annonce un peu plus dur, en

revanche, pour Haya Landa (Lando), qui n’aura pas le terrain très souple

qu’elle affectionne, et Rollex Borget (Khalkevi), lequel revient de l’obstacle.