Prix dorina (b) : dakatari s’ouvre des portes

Autres informations / 22.05.2013

Prix dorina (b) : dakatari s’ouvre des portes

Huit

semaines après avoir débuté, Dakatari (Dalakhani) a ouvert son palmarès, au

niveau B, dans le Prix Dorina. Raccourcie, elle a été montée comme un coup sûr

par Olivier Peslier, à l’extérieur de l’animatrice. Et effectivement, dans la

phase finale, alors que Dakatari ne donnait pas l’impression de pouvoir gagner

facilement, elle n’a jamais été réellement inquiétée, se détachant même aux

abords du poteau. Ce succès lui ferme maintenant les portes des courses à conditions,

mais lui ouvre en grand celui des courses black type. Entraîneur de Dakatari,

Freddy Head nous a expliqué : « Dakatari est une pouliche qui devient maniable.

Lors de ses débuts et même en dernier lieu à Longchamp, elle était un peu

tendue. C’est pour ça que j’ai choisi de la raccourcir. Mais ici, pour finir,

elle montre qu’elle tient finalement. Elle a sans doute été avantagée par le

terrain. Et c’est plutôt une bonne chose, car cela ouvre des perspectives,

notamment pour la fin de saison. » Peu heureuse récemment dans un gros

handicap, Spiliada (Falco) a bien fini, dans les chevaux, pour venir toiser sur

le poteau Idée Libre (Librettist), qui était venue comme une gagnante, à trois

cents mètres du poteau.

UNE

DESCENDANTE DE REINE DE SABA

Élevée

par ses propriétaires, Wertheimer & Frère, Dakatari est une fille de Tiyi

(Fairy King), qui a gagné une course à conditions à 3ans sur 1.600m. Tiyi a

déjà produit Tiganello (Acatenango), gagnant de Gr3 sous l’entraînement de

Freddy Head, et Inestimable (Mark of Esteem), placé de Listed et de Groupes.

Tiyi est une fille de la double gagnante de Listed Reine d’Egypte (Val de

l’Orne), qui est une fille de la championne Reine de Saba (Lyphard), lauréate

du Prix de Diane (Gr1).