Prix greffulhe (gr2) : en pensant a epsom

Autres informations / 03.05.2013

Prix greffulhe (gr2) : en pensant a epsom

Depuis

que le Prix Greffulhe (Gr2) a pris place à Saint-Cloud, il s’est inscrit comme

un tremplin vers le Derby d’Epsom (Gr1). En 2011, Pour moi l’avait enlevé avant

de briller dans le classique anglais, quelques semaines plus tard. Entraîné

également par André Fabre, Ocovango (Monsun) pourrait suivre la même voie. Le

poulain du prince Faisal a gagné dans un canter, pour sa rentrée, dans le Prix

François Mathet (L). Ce jour-là, il a survolé la course, finissant son parcours

avec beaucoup de gaz. L’impression visuelle était réellement plaisante et il

doit de nouveau séduire pour gagner son ticket pour les classiques. Après le

Prix Greffulhe, Epsom pourrait lui tendre les bras, sachant que son mentor a

aussi Intello (Galileo) et Sky Hunter (Motivator) pour les grandes épreuves du

printemps. Ce Prix Greffulhe est la meilleure des préparatoires françaises aux

Derby européens, en termes de qualité. Car Ocovango aura des rivaux de classe

sur sa route, comme Wire to Wire (Observatory). Vainqueur autoritaire du Prix

Omnium II (L), Wire to Wire aurait pu aller directement sur une Poule d’Essai

des Poulains (Gr1), qui s’annonce très relevée. Mais son entraîneur,

Jean-Claude Rouget, a préféré le diriger vers ce Gr2 et le rallonger. Il est

vrai qu’à Saint-Cloud, Wire to Wire a donné l’impression de pouvoir tenir une

distance plus longue. Impressionnant dans une "D" sur les 2.100m de Saint-Cloud,

Bravodino (Dynaformer) a battu Tableaux (Giant’s Causeway), lauréat depuis du

Prix Noailles (Gr2). Ce frère de Kris Kin, gagnant du Derby d’Epsom (Gr1) 2003,

a de la classe, mais il passera un vrai test. En absence de leaders dans ce

Gr2, Ivan Grozny (Turtle Bowl) et Superplex (Multiplex) pourraient bien diriger

les débats. Mais, attention, car ils ont la qualité pour aller loin dans le

parcours.