Prix lunadix (b) : l’incroyable rebondissement

Autres informations / 24.05.2013

Prix lunadix (b) : l’incroyable rebondissement

Alors

que Chicquita (Montjeu) allait cueillir tranquillement le succès et une JDG

rising star dans le Prix Lunadix (B), elle se met à pencher à une centaine de

mètres du poteau et, fait incroyable, elle se jette dans les fusains et tombe.

Apparemment apeurée par des panneaux publicitaires, Chicquita – achetée 600.000

€ yearling à Arqana –aurait gagné très facilement sans cet incident.

Heureusement, la pouliche et son partenaire, Antoine Hamelin, se sont relevés

sans mal apparent. Après la chute de Beuillac à deux mètres du poteau, à

Compiègne, la semaine dernière, ce nouvel incident montre qu’une course n’est

jamais gagnée tant que le poteau n’est pas passé. « Bon, bah, j’ai gagné »,

annonce sans fanfaronner Olivier Peslier, à son retour aux balances. Car,

derrière, la pouliche qui a course gagnée à cent mètres du poteau, Intimhir

(Muhtathir), montée à l’arrière-garde, remporte cette épreuve. Elle aurait été

deuxième, mais son effort à la sortie du tournant est intéressant. Elle est

venue vite et a su résister à Alta Stima (Raven’s Pass), qui a dû changer de

ligne dans la phase finale. Entraîneur d’Intimhir, Freddy Head expliquait après

la course : « Le malheur des uns parfois…Intimhir est allée par à-coups. Ce

type de terrain ne la dérange pas forcément, mais il faut qu’elle apprenne

encore à se canaliser. Cela va venir. Elle va s’aguerrir avec le temps. La

distance est peut-être un peu longue pour elle. Alors, je vais réfléchir pour

la suite si on la raccourcit. » C’est la deuxième victoire d’Intimhir en deux

sorties. Elle avait gagné en débutant le Prix de la Chapelle (F), en terrain

lourd.

UNE

GRANDE SOUCHE ALLEMANDE

Freddy

Head connaît bien la famille d’Intimhir, car il entraînait deux de ses soeurs, Sahitas

(Lomitas), deuxième du Prix de la Cascade (F) en débutant, et Lombatina (King’s

Best), gagnante pour ses premiers pas sur 1.200m et qui avait plus de vitesse,

mais aussi beaucoup plus de caractère, que sa petite soeur. L’Écurie Wertheimer

avait acheté Sahel (Monsun) à l’amiable, aux ventes d’élevage Arqana de

décembre 2003. C’est une propre soeur de Schiaparelli, Samum et Salve Regina,

tous lauréats de Grs1. Sahel a aussi donné Sortilège (Tiger Hill), gagnante de

l’étape du Défi du Galop de Strasbourg cette année et troisième de “La Coupe”

(Gr3).