Prix melinoir : le retour de la segnora

Autres informations / 22.05.2013

Prix melinoir : le retour de la segnora

L’une

des attractions du Prix Mélinoir sera la rentrée de La Segnora (Turgeon),

désormais sous l’entraînement de Romain Le Gal. La lauréate du Grand Prix

d’Automne (Gr1) 2011 n’a pas été revue depuis avril 2012 et sa septième place

dans le Prix Léon Rambaud (Gr2). Elle peut bien sûr manquer de compétition face

à des adversaires plus affûtés. Autre hurdler de talent longtemps éloigné des

pistes, St Nicolas d’Acy (Laveron), qui fut troisième du Prix Cambacérès (Gr1)

en 2009, a connu une interruption de carrière encore plus longue. Il reste en

effet sur un succès, qui date de septembre 2011. Cheval plus important que La

Segnora, il doit se préparer moins vite que la jument. À l’inverse, Catch One

(Smadoun) a déjà effectué sa rentrée. C’était en plat, au Pin-au-Haras. Lui

aussi fait partie des bons chevaux de haies d’Auteuil, même si sa carrière a

été perturbée par des interruptions. On se souvient que malgré son manque d’expérience,

il avait pris la troisième place du Prix d’Indy (Gr3). Carlain (Le Fou) vient

d’effectuer un retour victorieux sur les haies de Compiègne, en devançant Vif

d’Esprit (Khalkevi), une bonne référence. 

Troisième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr2) en steeple l’an dernier, il a

également montré des moyens sur les haies. Mais tous ceux-là peuvent être

devancés par deux chevaux qui ont séduit pour leur retour à Enghien. Lamool

(Mamool), doué en plat, a eu des ambitions de Groupe à l’âge de 4ans, alors que

Tenacious Spring (Tertullian), qui s’est illustré lui aussi à un très bon

niveau en plat, devra prouver son aptitude à Auteuil, un hippodrome sur lequel

il a échoué pour son unique tentative.