Prix mendez (b) : l’aptitude aux pistes penibles parle pour nervi

Autres informations / 24.05.2013

Prix mendez (b) : l’aptitude aux pistes penibles parle pour nervi

 

L’aptitude

au terrain lourd a payé dans le Prix Mendez (B). Nervi (Orpen) avait gagné en

débutant sur la piste très souple du Lion-d’Angers. Il retrouvait le même type

de sol ce vendredi à Saint-Cloud. Monté en confiance par Christophe Soumillon,

qui n’a pas hésité à prendre la tête, le poulain a gagné toute la course. Un

instant, dans la ligne droite, on a pu penser que Tokum (Rock of Gibraltar),

qui l’a toujours suivi, allait l’inquiéter, mais Nervi a très sûrement contenu

son attaque. Nervi restait sur une cinquième place dans le Prix de Nanterre,

une course D enlevée par Sky Hunter (Motivator). Ce jour-là, il était aussi

allé devant,  mais n’avait pu suivre

l’accélération des autres dans la phase finale. Pascal Bary, l’entraîneur de ce

représentant de Laurent Dassault, a expliqué : « C’est un grand cheval, qui

apprécie ce genre de terrain. À présent qu’il est gagnant de B, il va falloir

attaquer les Listeds, mais cela risque d’être plus compliqué. » Ghazali

(Dalakhani), l’un des deux inédits de la course, s’est montré encore très vert.

Il a trouvé son action tardivement, mais n’a pas mal terminé, sans pouvoir

venir chercher les premiers.

UN FRERE

DE MONACHESI

Pascal

Bary avait acheté ce fils d’O’Keefe (Be my Guest) pour 30.000 € à Arqana, en

août 2011. Il a été élevé au haras du Mézeray. Elle a déjà produit Monachesi

(Key of Luck), gagnant de Listeds en Italie et deuxième du Premio Roma (Gr1),

ainsi que Parisella (Key of Luck), quatrième du Premio Dormello (Gr3).