Prix verso ii (b) : pilote, au millimetre

Autres informations / 16.05.2013

Prix verso ii (b) : pilote, au millimetre

Quatrième

du Prix de Fontainebleau (Gr3), Pilote (Pivotal) revoyait ses ambitions à la

baisse dans ce Prix Verso II (B). Il s'est imposé au terme d'une belle

accélération finale, venant coiffer sur le poteau Rivière du Loup

(Ghostzapper). Excellentissime (Cape Cross) a pris les commandes de l'épreuve.

Pilote s'est placé dans son dos, tandis que Rivière du Loup a galopé à son

extérieur. Dans la ligne droite, Rivière du Loup a pris l'avantage. Mais il n'a

pas pu résister au finish de Pilote qui, une fois déboîté, a produit une belle

accélération pour venir s'imposer d'une encolure sur le poteau. Auditor

(Kingmambo), vu en quatrième position, est venu prendre, à la fin, la troisième

place à l'animateur Excellentissime.

PILOTE

VISAIT MOINS HAUT

Pilote

n'avait pu faire mieux que quatrième dans le Prix de Fontainebleau. Il

descendait donc nettement de catégorie. Le pensionnaire d'André Fabre a su

saisir ce bon engagement. Pilote a décroché son premier succès de 2013. Ses

deux courses, cette année, ont eu lieu dans des lots relevés: dans le Prix de

Fontainebleau, donc, et dans le Prix Caïus (B) pour sa rentrée. Cette dernière

épreuve était une "B" de haut niveau, remportée par un certain Mutin

(Kentucky Dynamite). La mission était donc bien plus aisée ce mercredi pour ce

poulain ayant séduit à 2ans. Il dispose d'engagements dans le Prix du Jockey

Club et dans le Juddmonte Grand Prix de Paris (Grs1). Mais, sur ce que l'on a

vu aujourd'hui, et aussi depuis le début de sa carrière, le mile s'annonce bien

comme son sport.

LA

GRANDE FAMILLE DE FEATHERHILL

Pilote

appartient à une grande famille Wertheimer, de souche Rothschild, via

Featherhill (Lyphard), sa troisième mère, qui est une fille de la gagnante du

"Royal-Oak" (Gr1) Lady Berry (Violon d’Ingres). Légèreté (Rahy), la

mère de Pilote, avait été la première gagnante de Groupe de l’écurie Wertheimer

& Frère sous l’entraînement d’André Fabre. C’était en 2007, à l’occasion du

Prix de Royaumont (Gr3). Elle compte également à son palmarès une victoire dans

le Prix de Malleret (Gr2), une troisième place dans le "Marcel

Boussac" et dans le Prix de l’Opéra (Grs1) – battue d'une tête. Nous voilà

donc déjà une génération plus loin…C’est aussi la grande famille de Falco

(Pivotal), petit-fils de Sea Hill et aujourd’hui étalon. Via Featherhill, on retrouve

aussi dans cette branche Plumania (Anabaa), gagnante du Grand Prix de

Saint-Cloud (Gr1) et Balladeuse (Singspiel), lauréate du Prix de Royallieu

(Gr2).