Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Anodin ne l’est plus vraiment

Autres informations / 09.06.2013

Anodin ne l’est plus vraiment

Olivier Peslier avait choisi Anodin (Anabaa) dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1). Ce n’était justement pas un choix anodin, puisque le jockey avait expliqué, après le Prix du Jockey Club (Gr1), qu’il lui voyait une première chance. Il pense que c’est un bon cheval et c’est bien là la morale qu’il fallait retenir. Dans la Poule d’Essai, le poulain s’était montré un peu brillant avec le port des œillères, mais il avait plutôt bien tenu sa partie. Samedi, dans le Prix Paul de Moussac (Gr3), consolante de luxe de la "Poule", Olivier Peslier l’a monté en confiance, n’hésitant pas à prendre la direction des opérations. Et dans la ligne droite, quand la lutte s’est engagée avec Gengis (King’s Best) qui avait terminé juste devant lui dans la Poule d’Essai, Anodin est bien reparti, remportant son premier groupe avec autorité. Pierre-Yves Bureau nous a dit : « La dernière fois, il s’était montré un peu brillant avec les œillères, et c’est pour cette raison que Freddy avait décidé de les lui enlever. Il était plus posé aujourd’hui et, effectivement, il est bien reparti sous les attaques. C’est un bon cheval et, surtout, sa mère est une super poulinière ! C’est fantastique de voir un autre de ses produits enlever un Groupe. S’il récupère bien, nous irons sur le Prix Jean Prat (Gr1). »

SAN MARINO GREY JOUE DES COUDES

Derrière Anodin, San Marino Grey (Clodovil) est venu priver Gengis de la deuxième place. Maxime Guyon s’est retrouvé enfermé quand la course s’est jouée, et il a été contraint de jouer des coudes, au détriment de Guajaraz (Rashbag), pour se faire l’ouverture, ce qui a motivé une enquête. Gengis, lui, a beaucoup tiré, sans avoir le parcours

idéal, car il n’a jamais pu bénéficier de dos. Sur une distance un peu limite pour lui, il s’est montré courageux, mais Georges Doleuze était un peu déçu : « Je pense que s’il avait pu être caché, il aurait pu gagner. 1.600m, c’est le bout du monde pour lui, et c’est pour cette raison qu’il faut absolument le cacher. C’est dommage, car c’était un bon engagement. Nous allons maintenant le raccourcir progressivement... » Il est certain que sur 1.400m Gengis sera redoutable.

Saint Thomas (Dansili), moins expérimenté que ses adversaires, s’est bien comporté, et échoue de très peu pour un meilleur classement, sans forcément avoir ses aises, à la corde, dans la ligne droite.

LE FRERE DE DEUX CHAMPIONNES

Élève des Wertheimer & Frère, Anodin (Anabaa) est le frère de deux grandes championnes : Goldikova, la jument aux quatorze Grs1, et Galikova, deuxième du Prix de Diane et gagnante du Prix Vermeille. Leur mère, Born Gold (Blushing Groom), a aussi donné naissance à Gold Round (Caerleon) et Gold Sound (Green Tune), tous deux gagnants de Gr3.

Born Gold a donné naissance en 2011 à un poulain par Galileo (Sadler’s Wells). Il est donc le propre frère de Galikova et est à l’entraînement chez Freddy Head.

 

PRIX PAUL DE MOUSSAC

Gr3 - Plat - Mâles - 80.000 - 1.600m - Pour poulains entiers et hongres de 3ans n'ayant pas, cette année, gagné une course du Groupe I. Poids : 55k.

1er ANODIN (M3)

O. Peslier (55,5)

Anabaa & Born Gold

Pr. : Wertheimer et Frère

Ent. : F. Head - Él. : Wertheimer & Frere

1'39''09. 1 L.

2e SAN MARINO GREY (M3)

M. Guyon (55,5)

Clodovil & Montagne Magique

Pr. : Baron van Gysel

Ent. : A. Fabre - Él. : Petra Bloodstock Agency Ltd

Arqana, octobre 2011, Deauville, Yearling, 45.000 €, Louvière à Broadhurst Agency

3e GENGIS (M3)

S. Pasquier (56,5)

King's Best & Ashiyna

Pr. : Mlle C. Stéphenson

Ent. : G. Doleuze - Él. : Edy S.R.L.

Arqana, octobre 2011, Deauville, Yearling, 23.000 €, Thenney à MAB Agency

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 38’’51

De 1.000m à 600m : 26’’54

De 600m à 400m : 12’’54

De 400m à 200m : 11’’77

De 200m à l’arrivée : 12’’07

Temps total : 1’39’’09