Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Débarquement anglo-irlandais sur auteuil

Autres informations / 06.06.2013

Débarquement anglo-irlandais sur auteuil

Les deuxièmes forfaits pour la réunion de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) ont eu lieu ce jeudi matin. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la communication autour de l’événement a parfaitement fonctionné sur le plan international. En effet, pas moins de douze chevaux entraînés en Angleterre ou en Irlande sont encore sur les rangs dans l’un des trois Groupes au programme. Sur les quatorze partants probables de la Grande Course de Haies, six sont étrangers : Thousand Stars (Grey Risk), On his Own (Presenting), Zaidpour (Red Ransom), tous trois présentés par l’incontournable Willie Mullins, Rêve de Sivola (Assessor), Celestial Halo (Galileo) et solwhit (Solon). Non seulement, nous devrions avoir une forte présence anglo-irlandaise, mais en plus, les étrangers déplacent leurs "pointures". De fait, Solwhit est le brillant lauréat du World Hurdle (Gr1). C’est d’ailleurs la première fois qu’un gagnant de la Grande Course de Haies anglaise pourrait participer à l’équivalent français. Solwhit a dû être déclaré forfait derrière les élastiques à Punchestown, pour un souci mineur. Et le Gr1 français a toujours été dans son viseur. Rêve de Sivola a longtemps été envisagé comme le remplaçant de luxe de Big Buck’s (Cadoudal), outre-Manche. Il a remporté le Long Walk Hurdle (Gr1). On his Own est un ton en dessous de ces deux chevaux, et à l’image de Solwhit et Rêve de Sivola, il devrait découvrir Auteuil directement dans la Grande Course de Haies. Un pari délicat. Deuxième de Solwhit dans le World Hurdle de Cheltenham, Celestial Halo a décroché le Prix La Barka (Gr2) et Paul Nicholls le fera logiquement courir dimanche. Thousand Stars et Zaidpour viennent de participer au Gr2 du 19 mai. Le premier nommé est un double gagnant de la Grande Course de Haies. Et si la météo reste clémente, il faudra être fort pour l'empêcher de réaliser le triplé.

BLUE FASHION SOUS PAVILLON BRITANNIQUE

Dans le Prix Alain du Breil (Gr1), cinq des dix partants probables sont étrangers : Ptit Zig (Great Pretender), Dalasiri (Dylan Thomas), Blue Fashion (Scorpion), Blood Cotil (Enrique) et Diakali (Sinndar). Notons que Blue Fashion vient d’être acheté à Paul Nataf, suite à sa victoire dans le Prix Virelan. Il a donc troqué la casaque Nataf pour celle des époux Cotton et l’entraînement de François-Marie Cottin pour celui de Nicky Henderson.

Enfin, dans le Prix des Drags (Gr2), l’Irlandais Ted Walsh a engagé Seabass (Turtle Island), un steeple-chaser aguerri, vainqueur de Gr2 à Naas et spécialiste des distances autour de 4.000m. Les Groupes printaniers d’Auteuil remportent un tel succès auprès des étrangers, qu'il serait finalement logique de déplacer le Week-end international de l'obstacle au printemps. D’une part, parce que les Anglais et Irlandais viennent sur leur lancée des meetings de Cheltenham, Aintree et Punchestown et sont donc en condition. Et, d’autre part, parce qu’ils trouvent un terrain semblable au leur au printemps, alors que ce n’est pas le cas à l’automne.

TROIS FORFAITS AU TOTAL DANS LES DEUX GRS1

France Galop a enregistré trois forfaits au total, pour les deux Grs1 de dimanche à Auteuil. Really Hurley (Urban Ocean), Pibrac (Spadoun) et Oklahoma Seven (Saint des Saints) ne participeront pas à la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Pibrac devrait en effet courir le Prix des Drags (Gr2). Saint Firmin (Saint des Saints), lauréat du Prix d’Indy (Gr3), mais décevant dernièrement, ne sera pas du voyage dans le Prix Alain du Breil (Gr1). Et dans les "Drags", aucun forfait n’a été enregistré.

MARCEL ROLLAND BIEN REPRESENTE SUR LA BUTTE MORTEMART

Marcel Rolland présentera deux partants dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), saint du chênet (Poliglote) et Lord Prestige (Kapgarde), alors que son autre protégé, full Jack (Kahyasi), prendra le départ du Prix des Drags (Gr2). Il nous a livré ses impressions sur ses trois pensionnaires : « Lord Prestige est très bien. Il a bien progressé depuis le début de l’année. Il y a une interrogation sur la distance de 5.100m, mais si le terrain est bon, cela devrait aller. Lord Prestige sera monté par Jonathan Plouganou. Saint du Chênet tient la distance, mais à l’inverse de Lord Prestige, il lui faudra du lourd. Il me paraît bien, il a du mordant. Le fait de ne pas l’avoir couru dans le Prix La Barka lui a apporté de la fraîcheur. Régis Schmidlin sera son jockey. Quant à Full Jack, il a été malheureux dans le "Grand Steeple". Son pilote, Alexis Acker, nous avait dit que tout allait bien au moment où Full Jack est tombé. Il ne lui avait rien demandé. À l’image de Lord Prestige, il apprécierait un bon terrain. »

OBJECTIF "SERENITE" POUR GEMIX FACE AUX 5.100M DE LA GRANDE COURSE DE HAIES

Lauréat des Prix Léon Rambaud (Gr2) et Hypothèse (Gr3), Gémix (Carlotamix) s’élancera dimanche au départ de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Son objectif numéro un, avant tout, sera la sérénité, comme nous l’a confié son entraîneur, Nicolas Bertran de Balanda : « L’objectif numéro un de dimanche, ce sera d'obtenir que Gémix reste, avant toute chose, serein. À l’arrière du peloton, ou devant, peu importe du moment qu’il soit calme durant l’épreuve. Nous en discuterons avec David et lui-même avisera une fois en selle, parce qu’il est évident que dans le cas contraire, Gémix ne pourra pas aller au bout des 5.100m. » En effet, pour la première fois de sa carrière, ce jeune mâle de 5ans affrontera la longue distance de 5.100m, lui qui n’a couru jusqu’à présent que sur des courtes distances allant jusqu’à 3.900 mètres, au maximum. À ce sujet, Nicolas Bertran de Balanda nous a expliqué : « En effet, cela reste un test quant à son aptitude à la distance. En même temps, si nous n’essayons pas, nous ne saurons pas. Mais Gémix a fait de réel progrès au niveau de son tempérament. Il est beaucoup plus calme qu’auparavant, aussi bien le matin que l’après-midi. Depuis sa dernière victoire, il a passé un cap à ce niveau. Il a eu le temps de bien encaisser sa course et se montre plus posé dans sa tête. C’est d’ailleurs pour cela que nous avons fait l’impasse sur "La Barka". Le délai était trop court entre chaque course. Nous ne l’avions d’ailleurs même pas engagé ! Aujourd’hui, Gémix est vraiment bien et je n’ai aucun regret de ne pas avoir couru il y a trois semaines. Son comportement actuel nous laisse donc penser qu’il peut faire la distance et qu’il a le droit d’être engagé sur un tel parcours. Selon moi, tout dépendra de son humeur du jour. S’il est trop tendu, les 5.100m paraîtront une éternité. »

L’OPPOSITION A GEMIX, VUE PAR SON ENTRAINEUR

Dimanche, quatorze chevaux seront normalement au départ de la Grande Course de Haies d’Auteuil. Français, mais aussi anglais et irlandais, avec notamment la présence de Thousand Stars (Grey Risk), quatrième du Gras Savoye Prix La Barka (Gr2) le 19 mai dernier, mais qui remettra surtout en jeu son titre acquis en 2012 et 2011. Celestial Halo (Galileo), probant vainqueur du Prix La Barka il y a trois semaines, sera aussi de la partie. De même que Solwhit (Solon). Parmi les français, toutes les têtes d’affiche ont également répondu présentes à l’image de Saint du Chênet (Poliglote), lauréat du Grand Prix d’Automne (Gr1) l'an dernier, Nikita du Berlais (Poliglote) qui vient d’effectuer une sage rentrée dans "La Barka", mais aussi Tidara Angel (Oratorio) qui semble monter en condition à chacune de ses sorties. À la vue de ce lot, Nicolas Bertran de Balanda nous a donné son avis : « C’est un lot très relevé. La concurrence est tout ce qu’il y a de plus sérieux. Les chevaux anglais et irlandais sont de très bons chevaux. Ils font partie des meilleurs anglo-saxons. Ce sont des chevaux d’âge qui tiennent la distance et qui, après avoir visionné leurs dernières courses, semblent être des chevaux faciles à monter et à placer dans un peloton. Mais certains ont couru il y a trois semaines. L’atout fraîcheur sera peut-être plus dans notre camp que dans le leur. De plus, nous avons l’avantage de bien connaître le parcours et les obstacles, contrairement à certains. Côté français, c’est une concurrence forte, mais que l’on connaît déjà. J’ai surtout en tête Saint du Chênet. Il est évident qu’il tient la distance. Il aura cela pour lui. En revanche, peut-être qu’il aurait préféré un terrain plus souple et cela peut jouer en notre faveur. Quoi qu’il en soit, ce sera une belle course. »

SOLWHIT DEVRAIT TENIR LA DISTANCE

Le "FR" Solwhit (Solon) tentera un exploit ce dimanche, à Auteuil : réussir le triplé World Hurdle de Cheltenham, Liverpool Hurdle d'Aintree et Grande Course de Haies d'Auteuil (Grs1). Il retrouvera Davy Russel, qui n'avait pu le monter lors de ses derniers succès à Cheltenham et à Aintree, étant blessé. La Grande Course de Haies se dispute sur 5.100m, le World Hurdle sur 4.800m, mais le jockey est confiant quant à la tenue du cheval. Les trois cents mètres supplémentaires ne devraient pas lui causer de difficulté, a expliqué Davy Russel : « C'est difficile d'évaluer ses chances, et ce sera ma première monte à Auteuil. Je ne pense pas que la distance puisse être un souci, cependant. » Solwhit tentera de faire aussi bien que la championne Dawn Run (Deep Run). Cette dernière était entraînée par Paddy Mullins, père de Willie Mullins. Elle avait réussi l'exploit, en 1984, de s'imposer dans le Champion Hurdle de Cheltenham, dans l'Irish Champion Hurdle de Leopardstown, puis dans la Grande Course de Haies d'Auteuil (Grs1). Dans la Grande Course de Haies, Solwhit retrouvera notamment son dauphin de World Hurdle, Celestial Halo (Galileo). Nous avions rencontré le jockey de ce dernier, Daryl Jacob, suite à sa victoire dans le Prix La Barka (Gr1), et lui aussi était confiant quant à la tenue de son cheval. Celestial Halo serait toutefois plus avantagé par une piste assouplie.