Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Eleuthera et une victoire pleine d’emotion

Autres informations / 03.06.2013

Eleuthera et une victoire pleine d’emotion

C’est avec beaucoup d’émotion que Philippe Demercastel a accueilli Eleuthéra (Spirit One) au rond de présentation. Il entraîne la pouliche, et en est aussi l’éleveur. Eleuthéra est en plus une fille de Spirit One, qui était sous sa responsabilité et lui a fait vivre de grands moments, notamment aux États-Unis où le cheval a gagné l’Arlington Million (Gr1). L’émotion était aussi du côté de son jockey, Eddy Hardouin, qui remporte avec ce Prix de Royaumont (Gr3) une première victoire de Groupe.

UN ENTRAINEUR QUI N’EST PAS SURPRIS

Philippe Demercastel était ému lorsque la pouliche est revenue au rond. Au betting, Eleuthéra était assez délaissée, malgré sa régularité. L’entraîneur croyait à la chance de sa pouliche. « Il y a eu des moments difficiles, et cette victoire fait beaucoup de bien. Eleuthéra ne me surprend pas. J’étais confiant avant le coup, je n’avais pas de doute concernant sa tenue. » L’entraîneur tient à féliciter la monte d’Eddy Hardouin : « Elle a été très bien montée, en grande confiance, par son jockey Eddy Hardouin. Je ne lui avais pas mis la pression avant la course. Il la connaît par cœur. Et c’est un grand jour pour lui. C’est un excellent jockey. »

Eleuthéra devrait suivre la suite logique du programme :

« Elle ira sur le Prix de Malleret (Gr2). Après, on verra. Peutêtre le Qatar Prix Vermeille (Gr1), mais pas le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). »

ELEUTHERA, UNE POULICHE EN PROGRES

Eleuthéra n’avait pas encore passé le poteau en tête à 3ans. Elle décroche sa première victoire au niveau Groupe. C’est de loin le plus beau succès de cette pouliche qui, à 2ans, avait débuté dans un "réclamer". Ses deux précédents succès avaient été acquis dans une épreuve de ce niveau et ensuite dans une "E". La pouliche a commencé à monter les échelons cet hiver à Cagnes, participant notamment au Prix Policeman (L).

Elle s’est montrée très régulière depuis son retour en région parisienne, se comportant bien dans tout type de terrain. Pour son premier essai au niveau Groupe, elle avait été malheureuse dans le Prix Pénélope (Gr3), ne pouvant s’exprimer pleinement. Elle s’était bien comportée ensuite dans le Prix Cléopâtre (Gr3), préparatoire au Prix de Diane Longines (Gr1). Eleuthéra est expérimentée, mais elle est en constant progrès. Ce succès dans le Prix de Royaumont le prouve bien. Et ses premiers pas sur la distance de 2.400m sont pleinement concluants. Eddy Hardouin l’a montée en confiance, en patientant à l’arrière-garde. Eleuthéra était encore loin des pouliches de tête à l’entrée de la ligne droite et, finalement, sa victoire ne doit rien à personne.

ORION LOVE UN PEU PLUS SAGE

Orion Love est une pouliche ayant de la qualité, mais aussi beaucoup de caractère. Elle a déjà fait des facéties en course, en penchant ou en se dérobant, et cela lui avait coûté une victoire à 2ans. Elle avait aussi été rétrogradée dans le Prix Pénélope pour avoir gêné... Eleuthéra ! Les deux pouliches se retrouvaient donc et Eleuthéra a montré ce dimanche qu’elle était supérieure. Mais Orion Love pourrait afficher de gros progrès, si elle arrive à se canaliser. Elle était nerveuse au canter et s’est aussi montrée allante en début de parcours. Elle a été montée devant, proche de l’animatrice Planète Bleue (Dansili) et a conservé assez nettement la deuxième place. Son entourage estimait qu’elle serait plus à l’aise sur cette distance de 2.400m et ce fut le cas. Henri-Alex Pantall nous a déclaré : « La pouliche court très bien. Elle est mieux sur cette distance et quand elle peut aller devant. Elle a aussi un peu de caractère, et cela ne l’aide pas toujours, comme la dernière fois. Elle va se faire en vieillissant. »

WALK IN THE PARK, LA BONNE NOTE

Montée à l’arrière-garde, Walk In The Park a très bien fini, et se classe bonne troisième. Contrairement à Eleuthéra et à Orion Love, elle n’avait jamais couru au niveau Groupe. La pensionnaire de Didier Guillemin effectuait aussi ses premiers pas en région parisienne. Son mentor nous a expliqué : « Walk In The Park pouvait être un peu tendue en début de carrière. Ici, c’était le but de la monter en attendant et de venir finir pour prendre une allocation. Elle a rempli son contrat et la distance de 2.400m qu’elle découvrait ne m’inquiétait pas vraiment. Toutefois, la prochaine fois, il faudra sûrement que son jockey se méfie un peu. Car elle était très relâchée, peut-être un peu trop, dans le par-

cours. » Walk In The Park, bien que convaincante dimanche, ne sera pas au départ du Prix de Malleret. Didier Guillemin ex-

plique pourquoi : « Je ne vais pas la courir dans le Prix de Malleret. Cette course se dispute dans trois semaines et cela fait trop rapproché. En effet, pour les chevaux provinciaux, ce laps de temps est trop court, en raison du long déplacement. Il faut réfléchir à cela, je pense. Car si le programme a été bien fait à l’époque pour les chevaux entraînés à Chantilly, aujourd’hui, de plus en plus de chevaux provinciaux viennent courir à Paris. Et ils ne disposent pas d’assez de temps entre les courses, à cause du déplacement. »

LA FAMILLE DE THOUSAND STARS

Eleuthéra a été élevée par Philippe Demercastel. Elle fait partie de la première production de Spirit One. Elle s’annonce comme le meilleur produit de sa mère. La famille d’Eleuthéra n’a pas brillé au plus haut niveau en compétition, si ce n’est avec Thousand stars (Grey Risk), le champion hurdler entraîné par Willie Mullins. Sa mère est en effet une sœur de livaviana (Saint Estèphe), mère de Thousand Stars.

UNE PREMIERE VICTOIRE DE GROUPE POUR EDDY HARDOUIN

C’est une première victoire au niveau Groupe pour Eleuthéra. C’est aussi un premier succès à ce niveau pour Eddy Hardouin, âgé de 22 ans. Formé chez Robert Collet, Eddy Hardouin a aussi monté aux États-Unis; chez Christophe Clément. Le jockey est évidemment très heureux : « C’est énorme de remporter mon premier Groupe avec cette jument. Elle donne tout ce qu’elle a et je me lève tous les matins pour la monter. Je suis sur un nuage. Aujourd’hui, elle abordait 2.400m pour la première fois. Elle passait un test sur cette distance. Du coup, j’ai pris mon temps pour qu’elle fasse une belle ligne droite. Et c’est ce qui s’est passé. »

UNE PREMIERE POUR SPIRIT ONE

Eleuthéra offre aussi un premier succès de Groupe à l’étalon Spirit One (Anabaa Blue), qui stationne au Haras des Sablonnets. L’étalon avait déjà des produits placés de groupe, comme Meri Shika et Aksil. Spirit One était entraîné par Philippe Demercastel. Il avait décroché son plus beau succès dans l’Arlington Million (Gr1). Philippe Demercastel est évidemment ravi pour l’étalon : « Eleuthéra est une fille de Spirit One, donc c’est particulier pour moi. Il s’annonce comme un futur grand étalon. »

 

PRIX DE ROYAUMONT

Gr3 Plat Femelles 80.0002.400m Pour pouliches de 3 ans, n'ayant jamais gagné une course de Groupe. Poids: 57 k.

1re ELEUTHERA (F3)

E. Hardouin (57) 2'31''80. Spirit One & Class a Fair

Pr. : Mme P. Demercastel

Ent. : P. Demercastel El. : Philippe Demercastel

2e ORION LOVE (F3)

F. Veron (57)

Zamindar & Okocha

Pr. : H. Rapp

Ent. : H.-A. Pantall El. : Chevotel de la Hauquerie

Arqana, Deauville, octobre 2011, Yearling, 40.000 €, présenté par Neustrian Associates (rachat)

3e DANCE IN THE PARK (F3)

J.-B. Hamel (57)

Walk in the Park & Danse d'Amour

Pr. : Evage Des Monts De Blond

Ent. : D. Guillemin El. : Bernard Bargues

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’28’’94

De 1.000m à 600m : 25’’78

De 600m à 400m : 12’’49

De 400m à 200m : 12’’21

De 200m à l’arrivée : 12’’38

Temps total : 2’31’’80