Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

En grande-bretagne, un cheval appartient a la communaute twitter...

Autres informations / 07.06.2013

En grande-bretagne, un cheval appartient a la communaute twitter...

Par Génération Galop

Créé en février 2013, Génération Galop est un

groupe de réflexion interprofessionnel dont l'objectif est de proposer un

modèle d'avenir pour le galop français. Notre constat : une filière en

situation paradoxale, avec d'un côté un marché des paris en bonne santé, un

système de financement privilégié, et de l'autre, des professionnels touchés

par un phénomène de paupérisation, une crise du propriétariat, une image qui ne

cesse de se détériorer. Notre projet : proposer des solutions concrètes et

innovantes aux problèmes du galop français, avec une ligne directrice phare :

recréer de la valeur.

Dans cette perspective, nous sommes à l'affût de

toutes les initiatives internationales sur les sujets qui nous concernent :

propriétariat, accueil du public sur les hippodromes, promotion des courses,

etc. Nous sommes en effet

convaincus que ces exemples peuvent constituer des

sources d'inspiration intéressantes, ou au moins nourrir notre réflexion.

Aujourd'hui, nous vous proposons de regarder du côté de la Grande-Bretagne.

Dans le domaine du propriétariat, les premières

études menées par l’équipe de Racing for Change montrent que les populations

urbaines, plutôt jeunes et branchées, que les courses aimeraient attirer, sont

très peu sensibilisées à ce sport. Acquérir un cheval de course ne leur vient

donc même pas à l’idée !

Afin de faire découvrir les joies du propriétariat

à ce public "cible", Racing for Change a lancé en 2010 une première

opération consistant à louer un cheval

de course pour un an à l’émission soccer AM, équivalent de notre Canal

Football Club. Les journalistes de l’émission ont ainsi été invités à voir ce

hurdler prometteur nommé Teaforthree à

l’entraînement, à assister à ses courses, dont une à Cheltenham au niveau

Groupe, chacune de ces visites donnant lieu à un petit reportage diffusé dans

le cadre de Soccer AM. L’équipe de Racing for Change n’a pas lésiné sur les

moyens pour permettre aux spectateurs et téléspectateurs de se projeter dans

"l’expérience propriétaire", allant jusqu’à faire  venir  le 

cheval  sur  le 

plateau  de l’émission !

L’opération a été reconduite en 2011 avec un autre

cheval, tandis que Teaforthree a continué de progresser, jusqu’à participer au

Grand National 2013, ce qui a donné une résonance médiatique supplémentaire à

l’opération.

L’année suivante, une opération similaire baptisée

"The People’s Horse" a

été lancée via les réseaux sociaux. Un cheval est ainsi donné en location à un

"racing club gratuit"

via Twitter : toute personne inscrite sur Twitter peut adhérer au club, suivre

l’évolution du cheval sur un site internet dédié

http://www.thepeopleshorse.co.uk (et via Twitter bien entendu...), enfin, des

compétitions en ligne sont régulièrement organisées, mettant en jeu des visites

à l’entraînement ou des entrées "propriétaires" aux courses. La

première jument louée à ce club, logiquement nommée tweet Lady, a remporté deux de ses douze sorties pour le club. Le

nouveau "cheval du peuple" se nomme Gud Day et compte plus de 3200

followers sur son compte Twitter @peopleshorse.

Comme en témoigne la photo, l’entraîneur n’est pas

avare de communication pour satisfaire les "Tweetos" !