Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Epsom downs (gb), investec derby (gr1) : ruler of the world domine un monde amputé de son favori

Autres informations / 02.06.2013

Epsom downs (gb), investec derby (gr1) : ruler of the world domine un monde amputé de son favori

Dawn

Approach (New Approach) n’est pas entré dans l’histoire. Celui que l’on

annonçait comme imbattable dans le Derby d’Epsom (Gr1) a fini dernier, loin du

peloton. Le seul doute à son sujet concernait sa tenue. Mais, après avoir vu sa

course, ce n’est pas la distance qui est à incriminer. Dès le départ, et

pendant une bonne partie de la course, Dawn Approach s’est battu avec la main

de son jockey, Kevin Manning. Celui-là a longtemps, trop longtemps essayé de

canaliser son partenaire, dans une course peu sélective emmenée par Battle of

Marengo (Galileo), avant de le laisser venir en tête. Ses ennuis n’étaient pas

finis pour autant. Battle of Marengo est resté à son côté et a continué à lui

mettre la pression. Dawn Approach s’est littéralement asphyxié et a fini

désemparé. « Il n’y a eu aucun rythme et il ne s’est jamais posé, a confié Jim

Bolger à la presse britannique. Même lorsque Kevin a essayé de le mettre

derrière des rivaux, il leur grimpait dessus. Il était presque incontrôlable.

Je doute que vous le revoyiez sur 2.400m. » La stratégie Coolmore a

parfaitement fonctionné, et c’est bien l’un des cinq représentants d’Aidan

O’Brien qui a passé le poteau en tête. Une fois que Dawn Approach s’est

éclipsé, la course est devenue très ouverte, et c’est à une arrivée de handicap

que nous avons assisté. Battle of Marengo, appuyé contre le rail, a subi les

attaques, dont celle de Ruler of the World (Galileo), son compagnon d’écurie,

qui a attaqué tôt, Ryan Moore étant certain de sa tenue.

OCOVANGO

CINQUIEME

Derrière

lui, les coups ont été nombreux, et Ocovango (Monsun) n’y a pas échappé. Il a

notamment été tassé par le futur lauréat au moment où il commençait à

progresser. Le manque de train n’a pas non plus aidé ce cheval qui n’a pas la

même accélération qu’un pour Moi, par exemple. Ocovango n’a pas démérité, mais

sa cinquième place peut laisser des regrets au vu de son parcours. Aussi, il

faut dire que trois faciles victoires à Saint-Cloud ne suffisent sans doute pas

pour une "guerre" comme le Derby. Ocovango n’a pas été formé et

conditionné pour cette course, comme Pour Moi qui, dès ses débuts, a appris à

prendre des coups.

LIBERTARIAN

CONFIRME SES DANTE STAKES

Libertarian

aura finalement été le meilleur représentant de son père, New Approach, en

prenant la deuxième place à l’issue d’une superbe ligne droite. Il s’intercale

entre l’armada Coolmore. Karl Burke, l’assistant de sa femme Elaine, a analysé

: « Avec un petit peu plus de train, il aurait gagné. C’est incroyable. Mais on

ne peut pas se plaindre. Il est allé au-delà de nos attentes. Si nous décidons

d’aller sur l’Irish Derby, il faudra le supplémenter. évidemment, nous pensons

aussi au St Léger. »

UN

GAGNANT ENCORE INVAINCU

Ruler of

the World était le moins expérimenté des cinq représentants de Coolmore. Mais

il avait fait un "truc" en s’imposant dans le Chester Vase (Gr3),

alors qu’il n’en était qu’à sa deuxième sortie. Il devient d’ailleurs le

premier lauréat de Chester Vase à remporter le Derby depuis Shergar, en 1981.

Malheureusement pour le poulain de Coolmore, on se souviendra sûrement autant

de son succès que de l’irrémédiable défaite de Dawn Approach. Le plus difficile

reste désormais à faire pour Ruler of the World, c’est-à-dire confirmer qu’il

est le meilleur 3ans sur 2.400m. pour le moment, il est invaincu. Même si ce

Derby ne semble pas le meilleur que nous ayons vu au cours des dernières

années, on est donc obligé de lui accorder le bénéfice du doute. Ajoutons que

le chrono de 2’39’’06 est le moins bon enregistré au cours d’un Derby depuis

1984.

GALILEO,

ET ENCORE GALILEO

Ce Derby

est aussi un triomphe pour Galileo, puisque trois de ses fils occupent les

quatre premières places, et le deuxième, Libertarian, est un fils de New

Approach, donc un petit-fils de l’étalon Coolmore. Ruler of the World n’est

autre que le frère de Duke of Marmalade (Danehill), lauréat du tattersalls Gold

Cup, des International Stakes, des King George, des prince of Wales’s Stakes

ainsi que du prix Ganay (Grs1). Il s’agit par ailleurs d’une des belles

familles américaines. Sa quatrième mère, Lassie Dear (Buckpasser)  est la deuxième mère du champion et chef de

race A. P. Indy (Seattle Slew). Elle est aussi la deuxième mère de Lemon Drop

Kid (Kingmambo) et de Statue of Liberty (Storm Cat).

 

INVESTEC

DERBY

Gr1,

3ans, 2.400m, 1.250.000 £

1ER

RULER OF THE WORLD (M3) RYAN MOORE

(Galileo

& Love Me true, par Kingmambo)

pr. :

Susan Magnier, Michael tabor & Derrick Smith

El. :

Southern Bloodstock

Entr. :

Aidan O'Brien

2E

LIBERTARIAN (M3)

(New

Approach & Intrum Morshaan, par Darshaan)

pr. :

hubert John Strecker

El. :

Serpentine Bloodstock Ltd

Entr. :

Elaine Burke

Arqana,

Deauville, août’11, yearling, 55.000 €, Lodge park Stud, rachat

3e

GALILEO ROCK (M3)

(Galileo

& Grecian Bride, par Groom Dancer)

pr. :

Michael O'Flynn

El. :

Rockfield Farm

Entr. :

David Wachman

écarts :

1.5.l, Cte tête (12 partants), temps : 2’39’’06.

Autres

partants : Battle of Marengo, Ocovango, Mars, Chopin, Flying the Flag,

Mirsaale, Festive Cheer, Ocean Applause & Dawn Approach.