Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Gémix champion d'europe

Autres informations / 10.06.2013

Gémix champion d'europe

Gémix (Carlotamix) s'est imposé à la manière des forts dans la Grande Course de Haies d'Auteuil (Gr1). Il a remporté l'épreuve de bout en bout, réaccélérant même sur le plat. La victoire est nette : huit longueurs ! Gémix a devancé par ailleurs Solwhit (Solon), le gagnant du World Hurdle (Gr1) de Cheltenham. Cette dernière épreuve couronne le meilleur cheval sur les claies d'Angleterre et d'Irlande. Solwhit est nettement battu, mais il devance l'irlandais Zaidpour (Red Ransom) de neuf longueurs. Peut-on, dès lors, dire que Gémix est le meilleur cheval européen évoluant sur les haies et sur les longues distances ? Il n'y a qu'un pas à franchir... Et nous le franchissons !

Gémix est doté de vitesse et d'une belle classe de plat. Il est généreux, mais sa générosité l'a de temps en temps empêché de s'imposer. Parfois brillant, aimant aller devant et de l'avant, Gémix s'est déjà fait rattraper par ses adversaires après avoir pris ses responsabilités, payant ses efforts. Mais il y a eu un changement, un déclic, cette saison. Cela lui a permis de s'imposer au niveau Groupe et de remporter cette épreuve de longue haleine. Gémix est en effet beaucoup plus détendu et arrive mieux à se gérer. Avant de s'aligner au départ de la Grande Course de Haies d'Auteuil, il n'avait jamais couru sur plus de 3.900m. Avec sa façon de courir, un doute existait donc sur sa capacité à tenir la distance de 5.100m. Gémix a levé les doutes de la plus belle des façons, confirmant ce qu'il montrait le matin à l'entraînement.

LE FILM DE LA COURSE

Gémix, comme à son habitude, s'est vite installé aux commandes de l'épreuve et a imprimé son rythme à la course. Il a pris jusqu'à six bonnes longueurs d'avance sur le reste du peloton. Mazuelo (Poliglote) a toujours été vu en bonne position, en tête du peloton. Rêve de Sivola (Assessor) a lui aussi été vu parmi les premiers. Saint du Chênet (Poliglote) et Lord Prestige (Kapgarde) n'ont jamais été vus loin. Thousand Stars (Grey Risk) et Zaidpour (Red Ransom) ont suivi. Nikita du Berlais (Poliglote) a rétrogradé progressivement au fil du parcours. Faisant plutôt les extérieurs, elle n'a jamais semblé dans le coup et a été arrêtée juste après le saut de la haie du Pavillon. Solwhit a été monté tout en patience, à l'arrière du peloton, au côté de Lamego (Ski Chief). Les positions ont peu évolué jusqu'au tournant final. Cependant, Solwhit a commencé à se rapprocher dans la ligne d'en face. Dans le tournant final, il rejoignait la ligne de tête, venant librement. Au saut de l'avant-dernière haie, Gémix avait encore l'avantage, même s'il avait été rejoint par le peloton.

Solwhit s'annonçait dangereux, tout comme Lord Prestige et Saint du Chênet. thousand stars (Grey Risk) était sollicité. Après le saut de la dernière haie, Gémix est reparti de plus belle, prenant vite plusieurs longueurs d'avance sur Solwhit, qui finissait pourtant bien. Gémix passe le poteau en tête, détaché. Solwhit est deuxième, bien devant Zaidpour. Ce dernier a tracé une très belle ligne droite pour venir chercher la troisième place, devant les deux "Rolland" Saint du Chênet et Lord Prestige. Ces deux derniers ne déméritent pas : Saint du Chênet est un cheval de terrain lourd, Lord Prestige un cheval de bon terrain. Ils réalisent tous deux une très belle performance.

FRANCIS TEBOUL : « C'EST UN COURONNEMENT »

Gémix fait vivre de belles émotions à son propriétaire, Francis Teboul. Il lui offre une première victoire au niveau Gr1. « C'est un couronnement. Un grand merci à mon fils qui m'a encouragé à mettre deux bulletins pour avoir le cheval. Un grand merci aussi à mon associé Michel Haski, à David Cottin. » Gémix a été acheté à réclamer à Vichy, le 21 juillet 2010, pour 28.555 euros. Il avait auparavant couru à trois reprises en plat, à Marseille-Vivaux. Il continuera sa carrière en plat avec les couleurs de madame Francis Teboul jusqu'en novembre 2011, avant d'être dirigé sur les obstacles en avril 2012. Le début d'une belle et grande histoire.... Gémix était aussi passé sur le ring d’Osarus en septembre 2009, à La Teste. Présenté par le haras d'Ayguemorte, il avait été acheté pour 13.500 euros. Il comptabilise désormais 455.289 euros de gains.

DAVID COTTIN : « UN GRAND CHAMPION »

David Cottin connaît parfaitement Gémix. Il monte le cheval depuis qu'il a débuté à Auteuil. Avec lui, il n'a jamais conclu plus loin que troisième. Le jockey, deuxième de peu du Gras Savoye Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), pouvait laisser éclater sa joie avec cette victoire dans la Grande Course de Haies d'Auteuil. « C'est un phénomène, a-t-il déclaré. Après sa dernière victoire, je voyais en lui un petit Questarabad. À l'entrée de la ligne droite, il est parti et a bien prolongé son effort. C'est un grand champion. »

Il est possible de faire un parallèle entre Gémix et le champion Questarabad (Astarabad), vainqueur de cette Grande Course de Haies en 2009, et deuxième de Mandali (Sinndar) dans l'incroyable édition de 2010. Comme ce dernier, Gémix ne s'est pas construit en un jour. Questarabad fut lui aussi un cheval compliqué, qu'il a fallu apprivoiser en compétition. Comparer Gémix à cet immense champion est le plus beau des hommages.

UNE COTE POUR LE WORLD HURDLE 2014 !

Dans le Prix Alain du Breil (Gr1), les Irlandais et Anglais ont prouvé pouvoir bien faire en France. Les Français pourraient bien faire aussi à Cheltenham, comme l'a montré sirène d'Ainay (Dom Alco) cette année. Ladbrokes a décidé de donner une cote à Gémix pour le World Hurdle 2014. Il est proposé à 12/1.

GÉMIX REMPORTE SON PREMIER GR1

À 5ans, Gémix ne cesse de progresser. Le fils de Carlotamix a décroché sa première victoire de Groupe cette saison seulement, après avoir pris quatre places (en quatre tentatives) à ce niveau de compétition. Gémix avait déjà une belle expérience de plat avant de se lancer dans une carrière sur les haies. Il avait débuté sur les obstacles par une chute, à Lyon-Parilly. Mais il s'est ensuite montré irréprochable : dix sorties, six victoires, quatre places. Gémix est le cheval dont rêve tout propriétaire. Un modèle de régularité, de volonté et de courage.

L'IRLANDE, MÉDAILLE D'ARGENT ET DE BRONZE

La Grande Course de Haies d'Auteuil 2013 avait des airs de championnat européen avec la présence d'une forte coalition étrangère : quatre irlandais, dont trois entraînés par l'incontournable Willie Mullins, étaient au départ. Thousand Stars, le double tenant du titre, a dû se contenter de la neuvième place. Willie Mullins monte sur le podium grâce à Zaidpour, qui se classe troisième. Charles Byrnes, mentor de Solwhit, est lui aussi basé en Irlande. Il monte sur la deuxième place du podium. L'Angleterre était représentée par Paul Nicholls, avec Celestial Halo (Galileo). Ce dernier a fait illusion pour un meilleur classement au saut de la dernière haie, mais devra se contenter de la sixième place.

SOLWHIT, DES PREMIERS PAS À AUTEUIL PROMETTEURS

Né et élevé en France, Solwhit avait couru à deux reprises dans l'Hexagone, au début de sa carrière. C'était à Dieppe et Enghien. Il avait ensuite été exporté vers l'Irlande. Solwhit est une référence : il est le gagnant du World Hurdle de Cheltenham cette année, la référence des courses de haies sur longue distance outre-Manche. Il s'est imposé dans la foulée à Aintree dans le Liverpool Hurdle (Gr1) et aurait pu tenter de s'imposer dans le World Series Hurdle (Gr1) de Punchestown, s'il n'avait pas connu un petit souci de dernière minute. Dommage, même si ce contretemps a motivé son entraîneur à venir courir en France. Il est rare de pouvoir faire des "lignes" entre les chevaux français et irlandais en obstacle. Mais c'est possible depuis ce dimanche ! Gémix a tout simplement battu celui qui marche actuellement dans les pas de l'immense champion big buck's (Cadoudal).

Solwhit a vraiment livré une belle performance. Il a attendu et a eu un magnifique passage dans le tournant final. Charles Byrnes, son entraîneur, est heureux : « Il a couru et sauté de façon formidable, mais il est juste tombé sur un meilleur cheval que lui. Nous sommes ravis de sa performance car nous lui avions accordé du repos après sa tentative avortée de Punchestown, afin d'arriver sur cette course avec de la fraîcheur. Nous avons de nouveau battu Celestial Halo et Rêve de Sivola à la régulière. » Solwhit pourrait-il revenir en France ? C'est une possibilité. « À présent, il va prendre un peu de repos et effectuera sa rentrée en Irlande aux alentours de Noël, ajoute son entraîneur. Le World Hurdle sera son objectif principal, et ensuite nous aviserons. Je dirais que cette année, nous avons pu venir ici car il n’a finalement pas couru à Punchestown. Mais je déteste courir mes chevaux par 30°C, donc j’étais content de la météo en France aujourd’hui. L’an prochain, il aura 10ans et s’il fait chaud, il se limitera au World Hurdle et à Punchestown. »

ZAIDPOUR DANS LA FORME DE SA VIE

On attendait Thousand Stars... On aura vu Zaidpour. Willie Mullins avait annoncé avant la course que son pensionnaire était dans la forme de sa vie. Il l'a prouvé en piste, en finissant vite pour venir chercher la troisième place. « C'est très bien, confie le professionnel irlandais. Les œillères australiennes l'ont beaucoup aidé. Lors de sa dernière sortie, il a eu tendance à mal sauter lorsqu'il était au sein du peloton. Et il a bien tenu la distance. » Zaidpour ne semblait pas, avant le coup, la première chance de Willie Mullins. Il restait en effet sur une septième place dans le Prix La Barka (Gr2), à distance des premiers.

Willie Mullins présentait aussi On his Own (Presenting). Le cheval conclut septième pour sa première tentative à Auteuil. C'est un nom à retenir : on pourrait le revoir. L'entraîneur irlandais nous a déclaré : « Il court vraiment très bien, d'autant plus que c'était sa première sortie à Auteuil. Il finit bon septième. Il pourrait revenir en France dans le futur. »

QUE S'EST-IL PASSÉ AVEC THOUSAND STARS ?

Thousand Stars tentait un triplé historique dans l'épreuve. Il doit se contenter de la neuvième place, étant sollicité au saut de l'avant-dernière haie. Lorsque nous avons vu Willie Mullins, juste après la course, il nous a déclaré à chaud : « Thousand Stars est très décevant. Il était vite battu. Ce n'est pas à cause du terrain, et il était vraiment bien avant la course. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé. » Il semblerait que Thousand Stars ait connu un ennui de santé lors de la course. Il aurait fait une sorte de crise cardiaque. Le gris est revenu aux écuries au bord du malaise, manquant de s'effondrer sur le trajet du retour. Les vétérinaires l'ont pris en charge pour faire des analyses. Jackie Mullins, la femme de l'entraîneur, a donné des nouvelles du cheval à la presse anglaise plus tard dans la journée : « Thousand Stars était mal en revenant, mais il va mieux. Le vétérinaire a dit que le cheval avait trop voulu en faire, et qu'il s'est donné en course jusqu'à atteindre la barrière du malaise, mais il va bien maintenant. » Nous avions demandé à Willie Mullins quel serait le programme du fils de Grey Risk. À chaud, il nous avait confié que le cheval allait prendre du repos cet été, pour revenir à la compétition lors de la prochaine saison. Avec ce qu'il vient de lui arriver, les plans pourraient changer.

TRIOMPHE DES "FR"

Si l'Irlande s'empare de la deuxième et de la troisième place, cette Grande Course de Haies d'Auteuil est aussi un triomphe pour la France. Les cinq premiers, dont les deux chevaux entraînés en Irlande, sont issus de l'élevage français. De même, dans le Prix Alain du Breil, le "Mullins" Diakali (Sinndar) et le "Nicholls" Ptit Zig (Great Pretender), respectivement premier et deuxième, portent tous deux le label "FR".

LA FAMILLE DE GO MILORD

Gémix appartient à la famille de Go Milord (Solicitor). Sa troisième mère. Go Mila (Go Marching) est la génitrice dudit Go Milord, lauréat de Gr3 à Deauville, mais aussi de Go in front (Nombre Premier), troisième du Prix Rose or No (L) et de la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3). Mère de Gémix, Ges (Hours After) a gagné deux courses, l’une en plat et l’autre sur les haies. Gémix est son troisième vainqueur. Notons que Gémix est passé sur le ring d’Osarus, où il a été acheté pour 13.500 euros par Thierry Larrivière. Il a d’ailleurs commencé sa carrière pour ce dernier, avant d’être acquis pour 28.555 euros par la famille Teboul, suite à son succès dans un "réclamer" à Vichy. C’était en juillet 2010.

GÉMIX, DE L'OR AU HARAS

Fait assez rare en obstacle, Gémix n'a pas été castré. Depuis les années 1980, seuls Mantovo (Northjet), en 1998, et Laveron (Königsstühl), en 2002, se sont imposés dans la Grande Course de Haies d'Auteuil en étant entiers. Le dernier nommé est notamment le père de Katenko .

Avec cette victoire de Gr1, il s'impose comme un futur possible étalon de poids pour l'élevage français.

 

GRANDE COURSE DE HAIES D'AUTEUIL

Gr1 - Haies - 370.000- 5.100m - Pour tous ch de 5 ans et au-dessus. Poids: 5 ans, 66k.

1er GEMIX (M5)

D. Cottin (66) 6'14''92. Carlotamix & Gès

Pr. : Mme F. Teboul

Ent. : N. Bertran de Balanda - El. : Patrick Dufreche

Arqana, Deauville, novembre 2011, cheval à l'entraînement, 36.000 €, Bertran de Balanda (Rachat)

Osarus, La Teste, septembre 2009, Yearling, 13.500 €, haras d’Ayguemorte à Thierry Larrivière

2e SOLWHIT (H9)

D. Russell (68) 8 L. Solon & Toowhit Towhee

Pr. : T Syndicate - Ent. : C. Byrnes - El. : H de Preaux

3e ZAIDPOUR (H7)

P. Townend (68) 9 L. Red Ransom & Zainta

Pr. : Mme S. Ricci

Ent. : W.P. Mullins - El. : S.A. Aga Khan

Arqana, Saint Cloud, octobre 2009, cheval à l'entraînement, 80.000 €, Aga Khan Studs à PB Bloodstock Services