Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Grand prix de chantilly (gr2) : saonois dans les pas d’anabaa blue

Autres informations / 02.06.2013

Grand prix de chantilly (gr2) : saonois dans les pas d’anabaa blue

Réaliser

le doublé "Jockey Club-Grand prix de Chantilly" n’est pas chose

aisée. C’est d’ailleurs une performance qui est rarement tentée. Dernier en

date à avoir réussi ce défi : Anabaa Blue. Il avait enlevé le French Derby en 2001,

avant de remporter le Grand prix en 2002. Saônois (Chichicastenango) essaye de marcher

dans les traces du protégé de Carlos Lerner. Forfait dans le prix d’Ispahan

(Gr1), du fait du terrain, il devrait apprécier la piste juste souple de Chantilly.

Lors de sa réapparition dans le prix Ganay (Gr1), il a conclu cinquième, mais,

au vu de son physique, il avait certainement besoin d’une course. Dans ce lot,

il peut reprendre le cours de ses victoires.

NOW WE

CAN, LE CHEVAL QUI MONTE

Now we Can

(Martillo) ne cesse de progresser. Il reste sur quatre succès consécutifs, dont

le dernier dans le prix Lord Seymour (L), devant Pirika (Monsun), laquelle sera

de nouveau sur sa route. Pirika a, depuis, enlevé le Prix d’Hédouville (Gr3).

Mais contrairement au "Lord Seymour", elle reçoit du poids de Now we

Can. De ce fait, le pensionnaire de Nicolas Clément doit afficher de nouveaux

progrès pour la devancer. Mais il en est capable. Créditée d’un poids de 54,5

kg, Pirika a donc l’avantage du poids. Elle a placé une superbe accélération

dans le Prix d’Hédouville pour l’emporter. Elle devra faire de même dimanche, car

les attentistes sont peu avantagés à Chantilly. Mais elle possède l’une trois

premières chances de la course. Comme Pirika, Dance Moves (Dansili) et Only a

Pleasure (Montjeu) sont entraînés par André Fabre. Au papier, ils apparaissent un

ton en dessous de leurs rivaux.

SAGA

DREAM REVIENT SUR 2.400M

Vainqueur

des prix Exbury (Gr3) et du Conseil de Paris (Gr2), sur la distance classique,

Saga Dream (Sagacity) revient sur 2.400m. Selon son mentor, Freddy Lemercier,

c’est sa meilleure distance. En effet, sur ce parcours, il n’aura pas le

"coup de barre" qu’il a, à l’entrée de la ligne droite, sur 2.000m.

Il a lui aussi une première chance. Venu de Marseille, Rémus de la Tour (Stormy

River) avait décroché le prix du Lys (Gr3) sur le même tracé. Il devrait donner

du rythme à la course et peut aller loin. Quant à Haya Landa (Lando), elle

peut, sur sa ligne avec Pirika, prendre part à l’emballage final.