Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le tournoi des trois nations

Autres informations / 09.06.2013

Le tournoi des trois nations

Quatorze partants, dont six étrangers et, parmi eux, quatre irlandais et deux anglais. La Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) a plus que jamais un aspect international. Cette édition 2013 s’annonce exceptionnelle, avec la présence du double tenant du titre, Thousand Stars (Grey Risk), les meilleurs sauteurs français, et des héros du Festival de Cheltenham. Comme des airs de finale européenne...

THOUSAND STARS ET L’ARMADA DE WILLIE MULLINS

Willie Mullins est à nouveau présent en force dans la Grande Course de Haies d’Auteuil, avec trois pensionnaires. Son principal atout est, bien entendu, Thousand Stars. Le gris est le double tenant du titre et adore Auteuil. Thousand Stars a toutefois été battu dans le Gras Savoye Prix La Barka (Gr2), où il concluait quatrième. Attention, car c’était la bonne note de la course. Dans la ligne d’en face, il semblait en grande difficulté. Mais il est finalement revenu et a très bien fini. Ce n’était qu’une préparatoire et l’objectif premier a pour cadre ce Gr1. Thousand Stars avait besoin de cette course pour se remettre en jambe et il est désormais totalement prêt à défendre son titre. Il tente d’entrer dans l’histoire en devenant le premier cheval à remporter trois fois la Grande Course de Haies d’Auteuil. Ce sera plus compliqué pour Zaidpour (Red Ransom). Ce cheval ultra-régulier avait fini cinquième de Thousand Stars dans la Grande Course de Haies d’Auteuil 2012. Septième du Gras Savoye Prix La Barka, il peut viser une place sur le podium. Outre-Manche, il fait partie des bons chevaux, mais est en dessous des meilleurs. C’est aussi plus difficile pour On his Own (Presenting), qui ne fait pas partie de l’élite irlandaise. Attention toutefois : c’est un cheval très dur, habitué aux longues distances. Il a participé à deux Grand National de Liverpool (Gr3), sans pouvoir s’illustrer. Mais il compte déjà plusieurs succès, à un moindre niveau, sur des steeple-chases se disputant sur des distances de 4.000 à 4.800m.

LA LIGNE DU WORLD HURDLE DE CHELTENHAM

La Grande Course de Haies d’Auteuil est considérée par les Britanniques et les Irlandais comme le "French Champion Hurdle". Ce n’est pas tout à fait exact, puisque les Champion Hurdle de Cheltenham, Aintree et Punchestown (Grs1) sont des steeple de vitesse (3.200m). Dès lors, il est logique de ne pas voir le champion hurricane fly (Montjeu) dans la Grande Course de Haies d’Auteuil, disputée sur 5.100m. Même si la championne Dawn Run, lorsqu’elle a remporté la course en 1984, avait couru notamment dans le Champion Hurdle de Cheltenham.

Il est donc plus logique de retrouver au départ des chevaux ayant pris part au World Hurdle de Cheltenham (Gr1), disputé sur 4.800m. Et la ligne est bien représentée ! Le "FR" solwhit (Solon), entraîné par Nick Williams, s’y était imposé. Il a ensuite remporté le Liverpool Hurdle (Gr1), à Aintree. Il a été déclaré non-partant de dernière minute dans le World Series Hurdle (Gr1) de Punchestown, où il aurait dû affronter la championne quevega (Robin des Champs). Son entraîneur avait alors annoncé que la Grande Course de Haies d’Auteuil serait son prochain objectif. Après avoir été absent des pistes pendant près d’un an, Solwhit est revenu plus fort que jamais cette saison. Il s’est révélé sur les longues distances, alors qu’on l’avait auparavant vu s’illustrer sur les steeples de vitesse. Son entraîneur est confiant, et les trois cents mètres de course supplémentaires ne le rebuteront pas.

Il retrouve son dauphin du World Hurdle, Celestial Halo (Galileo). Ce dernier a ensuite déçu dans le Liverpool Hurdle d’Aintree. Mais la piste n’était peut-être pas assez assouplie pour lui. Celestial Halo reste sur un succès dans le Gras Savoye Prix la Barka. La pluie annoncée dès la matinée de dimanche n’est pas pour lui déplaire. Mais il a été nettement battu cette saison, à deux reprises, par Solwhit. À Aintree, vingt-quatre longueurs les séparaient ! Paul Nicholls est toutefois confiant et espère décrocher un deuxième succès à Auteuil grâce à son pensionnaire. Reste enfin le cas de Rêve de Sivola (Assessor). Le "FR" semblait marcher dans les pas de Big Buck’s (Cadoudal), à la suite de ses victoires dans le Long Walk Hurdle (Gr1) et dans le Cleeve Hurdle (Gr2). Mais il n’a pu faire mieux que cinquième à Cheltenham, étant donc devancé par Solwhit et Celestial Halo. Il s’est rattrapé à Punchestown, concluant deuxième de Quevega dans le World Series Hurdle. On notera que, dans cette dernière épreuve, il devançait nettement Zaidpour, troisième à trente longueurs.

NIKITA DU BERLAIS MENE L’OPPOSITION FRANÇAISE

Les étrangers sont redoutables, mais les français n’ont pas l’intention de se laisser faire. La championne Nikita du Berlais (Poliglote) avait conclu deuxième de Thousand Stars dans la Grande Course de Haies d’Auteuil 2012. Elle reste sur une sixième place, dans le Gras Savoye Prix la Barka (Gr2). Elle effectuait à cette occasion une rentrée après six mois d’absence. Elle finissait bien. Elle aura progressé sur cette sortie et, si elle est détendue, elle a sa place sur le podium.

Lord Prestige (Kapgarde) reste sur une deuxième place derrière Celestial Halo dans le Gras Savoye Prix la Barka. Il s’est révélé cette saison sous l’entraînement de Marcel Rolland. Mais c’est la première fois qu’il abordera la distance, et les meilleurs seront tous là le dimanche. De plus, c’est un cheval de bon terrain. La pluie est annoncée dès dimanche matin : cela ne sera pas à son avantage. La pluie est par contre au goût du second atout de Marcel Rolland : Saint du Chênet (Poliglote). Mais elle tombera peut-être trop tard pour ce spécialiste des pistes lourdes.

Gémix (Carlotamix) est un modèle de régularité. Il reste sur deux victoires au niveau Groupe. Mais il n’a jamais couru sur aussi long. Cet adepte de la course en avant n’a jamais couru au-delà de 3.900m. 5.100m risquent d’être le bout du monde pour lui. Quant à Tidara Angel (Oratorio), elle reste sur deux bonnes sorties. Elle a été préservée cette saison. Sa fraîcheur sera un avantage.