Les vieux briscards font de la resistance

Autres informations / 18.06.2013

Les vieux briscards font de la resistance

L’Angleterre du sprint manque cruellement de chevaux de premier plan actuellement. Comme le montrent les premières courses de la saison, des anciens du circuit, comme Sole Power (Kyllachy) et Kingsgate Native (Mujadil), font de la résistance et continuent de briller dans les Groupes. Mardi, ces "valeurs sûres" doivent logiquement se mettre encore une fois en avant, dans les King’s Stand Stakes (Gr1), où seulement trois chevaux aux parcours plus atypiques peuvent bouleverser la hiérarchie établie en ce début d’année.

RECKLESS ABDANDON, LA RELEVE

Invaincu à 2ans, année durant laquelle il a réalisé le doublé "Morny & Middle Park" (Grs1), Reckless Abandon (Exchange Rate) ne tient pas la distance. Son entourage a donc sagement évité les "Guinées" (Gr1) et le cheval vient d'effectuer une bonne rentrée dans les Temple Stakes (Gr2), à Haydock. Pour son premier essai sur le sprint pur, face aux anciens, il s’est classé troisième. Reckless Abandon, c’est la relève du sprint et il doit confirmer ce statut à l’occasion de ces King’s Stand Stakes.

SHEA SHEA ET SHAMEXPRESS, L’OPPOSITION EXOTIQUE

Black Caviar (Bel Esprit) a terminé sa carrière, mais le sprint australien aura son partant à l’occasion de ce Gr1. C’est Shamexpress (O’Reilly), un 4ans qui vient de gagner de peu un Gr1 à Flemington, sur 1.200m. A priori, Shamexpress n’est pas du niveau d’une Black Caviar ou d’un Choisir. Mais ce cheval spécialisé sur les courtes distances a largement le pouvoir de briller ici, vu la relative faiblesse de l’opposition.

L’Afrique du Sud délègue pour sa part Shea Shea (National Emblem), présenté par Mike de Kock. Monté par Christophe Soumillon, le cheval est le grand favori de ces "King’s Stand". Il n’a pas été revu depuis sa victoire à Meydan, le 30 mars, dans l'Al Quoz Sprint (Gr1). Son niveau est suffisant pour briller ici, mais le changement de contexte est une grosse inconnue concernant ce cheval.