Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Lykastos gagne mais tombe dans une impasse

Autres informations / 13.06.2013

Lykastos gagne mais tombe dans une impasse

Lykastos (Holy Roman Emperor) a monté une nouvelle marche dans le Prix Fasquel (A). Après avoir ouvert son palmarès dans une "E", déjà sur le sable de Chantilly, il a remis le couvert sur cette même surface. Mais après ce succès, son avenir va être compliqué, comme nous l’a expliqué son entraîneur, Carlos Laffon-Parias : « Malheureusement, il n’y a pas de suite dans le programme pour les chevaux sur le sable. Lykastos n’aime pas le terrain souple et il apprécie les P.S.F. Sur le sable, il a le niveau Listed ou Groupe, mais maintenant que l’on a beaucoup de courses et qu’il y aurait la possibilité d’avoir des épreuves sur cette surface, il n’y en a pas. En revenant sur 1.800m, je n’avais pas peur qu’il soit pris de vitesse. C’est une famille qui a beaucoup de vitesse. » Lykastos a galopé dans le sillage de Kamran (Green Tune), ayant le bon parcours. Son jockey, Christophe Soumillon, l’a déboîté à l’entrée de la ligne droite et Lykastos a déployé une belle action. Quatorze (Elusive City) a fondu sur lui à mi-ligne droite, mais le poulain de Leonidas Marinopoulos est reparti sûrement à la fin.

LE FRERE DE GALAKTEA

Comme nous l’a dit Carlos Laffon-Parias, il y a beaucoup de vitesse dans le pedigree de Lykastos. En effet, il est le frère de Galaktea (Statue of Liberty), troisième du Prix d’Arenberg (Gr3) et cinquième du Prix Eclipse (Gr3). Mère de Lykastos, Granadilla (Zafonic) n’a pas couru. Quatre de ses cinq produits ayant paru en compétition ont gagné. Epagris (Zalazl), deuxième mère de Lykastos, a conclu cinquième des 1.000 Guinées (Gr1).