Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Mushrae toujours plus fort !

Autres informations / 17.06.2013

Mushrae toujours plus fort !

Meilleur poulain de 3ans l’an passé, Mushrae (Munjiz) reste le leader de sa génération à 4ans. Bien calé, le long de la corde, par son partenaire, Christophe Soumillon, avec lequel il est désormais invaincu lors de ses trois dernières sorties, le pensionnaire de Jean-Pierre Totain, arborant la casaque de Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, a vu Al Mahdod GB (Munjiz) prendre l’avantage au début de la ligne droite avant de passer aux choses sérieuses.

Déboîté par son jockey, bien équilibré, Mushrae a rapidement pris la mesure de son adversaire, filant au poteau sans être inquiété, Al Mahdod conservant le premier accessit devant Muntasar GB (Majd Al Arab), qui contenait de peu Al Anga (Amer).

Voyou de Faust (Al Saoudi) et le héros du Prix de Diane, Thierry Jarnet, venaient prendre une méritoire cinquième place pour cet essai au plus haut niveau. Car ne nous y trompons pas, cette épreuve labellisée Listed PA était d’un niveau Groupe 1 PA.

Un net succès de Mushrae qui vient soulager son entraîneur, Jean-Pierre Totain, un temps inquiet de le voir tirer en début de parcours : « Nous sommes toujours tendus, avec lui, car c’était auparavant un cheval très compliqué, et nous nous en souvenons, même s'il est très bien désormais. Il y avait de l’opposition aujourd’hui mais il avait l’avantage d’avoir déjà fait la distance. C’est un super cheval ! Christophe [Soumillon, ndlr] lui a donné un bon parcours. Le seul point négatif, c'est qu’il était un peu "branché", brillant. Il en avait fait beaucoup après trois cents mètres de course seulement, changeant deux fois de jambes, mais il avait quand même du gaz. Nous l'avons préparé pour le Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA), en fin de saison à Longchamp. D’ici là, il pourrait courir à Deauville si nous sentons que ce ne sera pas la course de trop, mais l’objectif reste l'épreuve pour les Arabes, le jour de l'“Arc”. »

Une satisfaction pour Christophe Soumillon, son jockey, qui a toujours tenu en très haute estime ce cheval depuis leur fructueuse association l’an passé : « C’est rare d’avoir d’aussi bons chevaux dans cette catégorie. Lors de notre victoire à Saint-Cloud [Qatar Arabian Trophy des Poulains – Gr1 PA], l’an passé, j’avais dit que c’était le meilleur pur- sang arabe que j'aie jamais monté Pour l’instant, ça va, nous ne commettons pas trop d'erreurs. Il y a encore quelques petits réglages à faire et il sera au top le jour J pour le week- end de l'“Arc”. C’est vrai qu’il a toujours été un peu "braqué", penchant à droite, et j’avais du mal à l’avoir droit. Vous savez, ce sont des chevaux un peu spéciaux qui ont tendance à s’arrêter quand ils prennent l’avantage. Je voulais avoir un leader qui nous emmène le plus loin possible, ce qui a été à peu près le cas. Il était au-dessus du lot. »