Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Pacific rim s'envole vers le "vermeille

Autres informations / 24.06.2013

Pacific rim s'envole vers le "vermeille

L'Abu Dhabi Prix de Malleret (Gr2) a eu un déroulement de course assez particulier, se transformant en course à relais, sans rythme. C'est Pacific Rim (Singspiel) qui s'est imposée, et avec assurance. La pouliche entraînée par Mikel Delzangles montait plusieurs échelons. Ce succès a été acquis de belle manière, la pouliche étant pourtant sous l'influence de son sexe. Pacific Rim, sur ce qu'elle vient de montrer, peut viser encore plus haut. Cela tombe bien, puisqu'elle devrait être dirigée vers le Qatar Prix Vermeille (Gr1).

PACIFIC RIM, LA NOUVELLE PERLE

La tenue de Pacific Rim ne faisait aucun doute avant la course, puisqu'elle restait sur deux victoires sur 2.400m, à Longchamp. Ces deux succès étaient convaincants. Mais Pacific Rim montait de plusieurs échelons : elle passait d'une victoire dans une "B" (le 10 juin) à un Gr2 avec, au départ, des pouliches s'étant bien comportées au niveau Gr1. Mikel Delzangles, son entraîneur, a déclaré : « Elle venait de bien courir, et nous attendions une bonne performance. De là à répéter à ce niveau-là, c'était autre chose. » Pacific Rim a gagné, mais elle a surtout dominé facilement l'opposition. « Elle le fait bien, ajoute son entraîneur. Elle a eu un parcours sur mesure derrière les leaders. » Avoir un bon parcours est une chose, mais Pacific Rim s'est aussi imposée parce qu'elle a de la classe. Avec cette victoire au niveau Gr2, elle va pouvoir viser plus haut, au niveau Gr1. « Le Prix Vermeille est une possibilité, conclut Mikel Delzangles. Nous aviserons en fonction de sa récupération. »

Son jockey, Umberto Rispoli, nous a livré ses impressions après la course. Ses propos sont similaires à ceux de l'entraîneur. « C'est une super pouliche qui a beaucoup de vitesse et nous étions vraiment confiants. Elle s'impose facilement. Cela n'a pas été bien vite, alors qu'elle a besoin de rythme. À mi-tournant, la course a subi une belle accélération mais elle a bien suivi. Elle sera dirigée vers les belles courses et j'espère lui rester associé. »

UNE COURSE A RELAIS

Chalnetta (Oratorio) a vite pris les commandes de l'épreuve, puis a mis le peloton au pas. Elle a ensuite été relayée par Parle Moi?(Montjeu), qui a continué à imprimer un rythme peu soutenu. Orion Love (Zamindar), plutôt au sein du peloton et sur un deuxième rideau, se montrait extrêmement brillante. Son jockey a alors décidé d'accélérer pour placer sa pouliche en tête de l'épreuve, où elle a imprimé un train un peu plus rapide, sans pour autant être soutenu. Pacific Rim, malgré les relais, est restée en bonne position, jamais loin de la tête.

Parmi les attentistes, on notait la présence de Ferevia (Motivator), de The Lark (Pivotal) et aussi de Contradict (Raven's Pass). Cette dernière a perdu toute chance au départ, puisqu'elle s’était à moitié cabrée lorsque les stalles se sont ouvertes. Eleuthéra (Spirit One) a elle aussi patienté, mais, se montrant très brillante, elle ne pourra jamais se relancer. L'allure a changé de tempo dans le tournant final, Pacific Rim plaçant une très belle accélération dans la ligne droite et s'imposant de plus de deux longueurs. Chalnetta, alors reléguée sur une troisième ligne, est bien venue pour venir chercher Orion Love. Cette dernière a flotté un moment, puis s'est relancée, mais trop tard. Ferevia et The Lark ont tenté de revenir de l'arrière-garde. Mais après une course sans train, et sur cette piste avec une lice à zéro, c'était mission impossible . Elles finissent respectivement quatrième et cinquième, mais ne sont pas à condamner sur cette sortie.

CHALNETTA CONFIRME SES PROGRES

Chalnetta restait sur un succès dans une Listed, le Derby du Midi. Elle s'imposait très facilement et c'est tout logiquement qu'elle passait au niveau supérieur. Depuis le début de sa carrière, Chalnetta a toujours répondu présente, n'ayant fini qu'à deux reprises plus loin que troisième (en dix sorties). Son premier essai au niveau Groupe est concluant. « Chalnetta a progressé tout le temps, nous a déclaré Christophe Ferland. Dans le Prix Caravelle (L), elle avait été battue par des pouliches similaires, mais il s'agissait de son premier essai sur 2.100m. Elle a pris de l'expérience dans les handicaps, ainsi que de la maturité. C'est une bonne pouliche. Nous devrions laisser passer le mois de juillet, puis peut-être nous rendre à Deauville. »

ORION LOVE, UN PEU PLUS SAGE

Pouliche compliquée depuis ses débuts, Orion Love semble s'être un peu assagie. La pensionnaire d'Henri-Alex Pantall s'est montrée brillante en raison du train peu soutenu. Une fois en tête, elle s'est néanmoins un brin posée. Orion Love a lancé les hostilités dans le tournant final, puis a connu un passage à vide avant de se relancer. Elle s'était déjà comportée de cette façon dans le Prix de Royaumont (Gr3). Mais, contrairement à ses sorties précédentes, elle n'a pas fait preuve de mauvaise volonté. La victoire ou un meilleur classement lui ont déjà échappé, dans le passé, suite à des écarts dans la ligne droite finale. Orion Love reste encore délicate et brillante, mais elle semble sur la bonne voie. Elle se classe bonne troisième et devrait participer au Preis der Diana (Gr1).

LA SŒUR DE PRAIRIE STAR

Pacific Rim est bien née puisqu’elle n’est autre que la sœur de Prairie star (Peintre Célèbre), lauréat des Prix Hocquart (Gr2) et de Condé (Gr3), troisième du Critérium de Saint-Cloud et sixième du Prix du Jockey Club (Grs1). Elle est aussi la sœur de Prairie Flower (Zieten), deuxième du Prix Michel Houyvet (L), et de Popova (Kahyasi), deuxième du Prix André Michel (Gr3) sur les haies d’Auteuil. Mère de Pacific Rim, Prairie Runner (Arazi) a enlevé le Prix Minerve (Gr3). Paix Blanche (Fabulous Dancer), deuxième mère de Pacific Rim, a tenté sa chance, sans succès, dans le Prix du Jockey Club (Gr1). Elle a pris deux places de Groupes. Paix Blanche a produit Poussin (Alzao), deuxième du Prix d’Ispahan (Gr1).

 

ABU DHABI PRIX DE MALLERET

Gr2 - Plat - Femelles - 150.000€?- 2.400m - Pour pouliches de 3 ans, n'ayant pas, cette année, gagné une course du Groupe I. Poids: 56 k.

1re PACIFIC RIM (F3)

U. Rispoli (56)

Singspiel & Prairie Runner

Pr. : Wildenstein Stables Limited Ent. : M. Delzangles

El. : Dayton Investments Ltd

2e CHALNETTA (F3)

J. Augé (56)

Oratorio & Aifa

Pr. : B. Chalmel

Ent. : C. Ferland

El. : Mme Nancy La Fonta

Arqana, août 2011, Deauville, Yearling, 30.000 €, Granges à Michel Roussel

3e ORION LOVE (F3)

F. Veron (56)

Zamindar & Okocha

Pr. : H. Rapp

Ent. : H.-A. Pantall

El. : Chevotel de la Hauquerie

Arqana, octobre 2011, Deauville, Yearling, 40.000 €, Neustrian Associates (rachat)

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1'31''94

De 1.000m à 600m : 26''26

De 600m à 400m : 12''16

De 400m à 200m : 11''97

De 200m à l'arrivée : 12''30

Temps total : 2'34''63