Prix hunyade (f) : vedeux passe la cinquieme

Autres informations / 31.05.2013

Prix hunyade (f) : vedeux passe la cinquieme

Rapidement

devant avec Princesse Bavaroise (Desert Prince), Védeux (Elusive City) a pu

bénéficier de l’appui du rail. Et à Maisons-Laffitte, en ligne droite, c’est un

sérieux avantage. Après avoir paru dominé par Princesse Bavaroise à hauteur de

la Girafe, Védeux s’est relancé dans les cent derniers mètres pour battre la

protégée d’Henri-Alex Pantall. Il débute ainsi victorieusement dans ce Prix

Hunyade (F). Le terrain annoncé collant avait un peu inquiété Carlos et Yann

Lerner, entraîneurs de Védeux. Le dernier nommé nous a dit : « Le cheval s’est

bien adapté au terrain, car ce n’est pas vraiment sa tasse de thé. Le matin,

c’est un poulain qui montre un super tempérament. » Pierre Talvard, à la tête

du haras du Cadran, coéleveur de Védeux, nous a expliqué le pourquoi du nom du

poulain : « Nous avons nommé le cheval Védeux pour la vente d’Arqana réservée

aux produits franco-français, en août, à Deauville. D’autant que, pour nous, il

est le prototype réussi d’une nouvelle race réussie… Védeux était passé sur le

ring et il avait été racheté. » Derrière Védeux, Princesse Bavaroise a conservé

le premier accessit et sa course a été très plaisante. Elle a eu l’air plus

surpris que battu et devrait rapidement ouvrir son palmarès.

UNE

GRANDE FAMILLE NIARCHOS

Védeux

provient d’une belle famille Niarchos. Sa troisième mère, Lyrism (Lyphard), a

donné Whakilyric (Miswaki),génitrice d’Hernando, vainqueur du Prix du Jockey

Club (Gr1), et des étalons Johann Quatz et Adnaan. Védeux est aussi le neveu de

Cadran (Poliglote), troisième du Prix Isonomy (L). Quant à Qahatika (Polish

Precedent), mère de Védeux, elle n’a pas couru. Au haras, elle a produit Sand

Stamp (Footstepsinthesand), un bon cheval aux Émirats. La suite, c’est Pierre

Talvard qui nous la raconte : « Qahatika a un yearling par Dylan thomas, qui

est vraiment très, très beau. Puis elle a eu un beau foal par Zoffany. »