Problème de stalles de départ à nantes : le drame a été évité

Autres informations / 11.06.2013

Problème de stalles de départ à nantes : le drame a été évité

Mardi, sur l’hippodrome du Petit Port, le drame a été évité de peu dans la première course du programme. Explications. Support de Quinté, le Grand Prix Synergie (D), s’est disputé sur 3.100m. De ce fait, les stalles de départ étaient positionnées dans le tournant final. Une fois l’épreuve lancée, le tracteur servant à sortir les boîtes de départ de la piste, est tombé en panne. Tout du moins, le système électronique de l’engin servant à passer les vitesses. Il s’est mis en sécurité pour une raison inconnue et s’est ainsi retrouvé bloqué sur place. De ce fait, les hommes de piste ont été dans l’incapacité de passer la marche arrière pour enlever les stalles de la piste. Lorsque les jockeys ont entendu l’alarme de neutralisation de la course, ils étaient déjà rendus dans le petit bois, autrement dit, à moins de trois cent mètres du "barrage". Mais ils ont réussi à s’arrêter à temps, avant de percuter les infrastructures et aucun dommage n’a été déploré, ni chez les hommes, ni chez les chevaux. Voici le communiqué de l’hippodrome : « Suite à un incident technique, les commissaires ont neutralisé la course. Après concertation avec les entraîneurs ou leur représentants, les commissaires ont décidé d’annuler l’épreuve et de la reporter à une date ultérieure. »

Dix entraîneurs et propriétaires, sur seize, étaient prêts à recourir l’épreuve après la sixième course. Or, treize concurrents auraient été nécessaires pour recourir l’épreuve, selon le règlement. Après deux heures de concertation entre les professionnels, les commissaires de l’hippodrome, le PMU et France Galop, il a été décidé que la course serait annulée et reportée deux jours plus tard, sur l’hippodrome de Craon. Elle aura lieu en huitième course et ne servira pas de support au Quinté. Ce Quinté Plus annulé à Nantes va coûter entre 6 et 7 millions de chiffre d'affaires au PMU, et donc entre 1 et 1,5 million d'euros de résultat net.