Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Des "eclipse" qui ne doivent pas cacher "l’arc" pour al kazeem

Autres informations / 06.07.2013

Des "eclipse" qui ne doivent pas cacher "l’arc" pour al kazeem

Al Kazeem (Dubawi) est un cheval étonnant. Revenir au meilleur niveau, comme il l’a fait cette année, après une fracture du bassin, n’est jamais chose facile. Le pensionnaire de Richard Charlton avait créé la surprise en battant Camelot (Montjeu) dans le Gold Cup (Gr1) du Curragh. Camelot donnait l’impression, eu égard à sa réputation, de devoir simplement se baisser pour la ramasser.

Mais Camelot a été défait : il ne se serait pas encore remis de ses coliques, fin 2012. Cette défaite a terni son aura, mais a grandi celle de Al Kazeem, qui a pris une autre dimension. Al Kazeem a ensuite confirmé sa supériorité en s’imposant à Royal Ascot, dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1). Ces deux performances ont propulsé le fils de Dubawi parmi les favoris pour les King George VI and Queen Elizabeth Stakes et pour le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1). Une victoire dans les Coral-Eclipse confirmerait sa suprématie. Il court rapproché, mais c’est aussi le cas de beaucoup de ses adversaires du jour. Il n’a pas le droit à l’erreur.

Les Eclipse Stakes ont fourni en 2009, avec Sea the Stars (Cape Cross), le futur lauréat de "l’Arc". Cette année, cette course est à suivre avec intérêt, en vue du Gr1 de Longchamp. Chez les chevaux d’âge, il manque de leaders pour le moment et Al Kazeem peut confirmer qu’il en est un.

APRES LES PRINCE OF WALES’S STAKES...

La ligne du Gr1 de Royal Ascot est bien représentée au départ de ces Coral-Eclipse. On retrouve Mukhadram (Shamardal), deuxième, et The Fugue (Dansili), troisième. Miblish (Teofilo), cinquième des Prince of Wales’s Stakes, tente à nouveau sa chance à ce niveau de compétition, mais il ne dispose pas d’une première chance.

Mukhadram a surpris à Royal Ascot. Il n’a pas pu résister à la fin de course d’Al Kazeem, mais il s’est incliné avec les honneurs. Le pensionnaire de William Haggas effectuait sa deuxième sortie de l’année. Dans les Prince of Wales’s Stakes, il a pris ses responsabilités en allant devant. On a cru qu’il allait pouvoir créer la surprise et s’imposer. Mais c’était sans compter sur le finish d’Al Kazeem. Il s’est incliné d’une encolure. Son mentor a déclaré à la presse anglaise que Mukhdram possédait certainement une marge de progression. « Comme Al Kazeem, probablement », a-t-il ajouté.

The Fugue, quant à elle, devrait avoir progressé sur sa tentative à Royal Ascot. La pensionnaire de John Gosden effectuait une rentrée dans les Prince of Wales’s Stakes (Gr1), alors qu’elle n’avait pas été vue en piste depuis sa tentative à Santa Anita. Elle s’y est classée troisième, à trois longueurs des deux premiers. Elle trouve un bon terrain ce samedi, à Sandown. C’est à l’avantage de cette fille de Dansili.

AIDAN O’BRIEN APRES ROYAL ASCOT

Après ses deux échecs, Camelot n’a pas été aligné dans ces Coral-Eclipse. Aidan O’Brien a tout de même deux pensionnaires au départ, et autant d’interrogations.

Declaration of War (War Front) s’est imposé dans les Queen Anne Stakes, après avoir déçu dans les Lockinge Stakes (Grs1). Ce top-miler relève un nouveau défi dans les Coral-Eclipse, en étant aligné sur 2.000m. Il s’est déjà imposé sur cette distance, mais pas à un tel niveau de compétition, et pas face à une telle opposition. Son meilleur succès, sur la distance, a eu lieu dans les Diamond Stakes (Gr3). Joseph O’Brien sera en selle. Mais ce n’est pas forcément par choix, puisque le jockey ne pouvait pas faire le poids pour se mettre en selle sur Mars (Galileo).

Mars est confié à Ryan Moore. Il est le seul 3ans au départ. Malgré un avantage au poids, les jeunes connaissent moins de réussite que les chevaux d’âge dans les Coral-Eclipse. Le dernier en date à avoir réussi l’exploit n’est autre que Sea the Stars (Cape Cross). Ce ne sera pas facile pour le poulain. Mars ne s’est pas imposé depuis près d’un an et ses débuts victorieux. Mais il vient de signer une bonne performance à Royal Ascot, finissant troisième des champions Dawn Approach (New Approach) et Toronado (High Chaparral) dans les St James’s Palace Stakes (Gr1). C’était sur le mile. Mars est certainement plus un poulain de 2.000m, voire de 2.400m. Ce n’est pas encore le champion annoncé, mais il a une carte à jouer et peut viser un podium.

PASTORIUS EN APPEL

Pastorius (Soldier Hollow) était le meilleur poulain allemand de 3ans en 2012. Il a prouvé, en s’imposant pour sa rentrée dans le Prix Ganay (Gr1), qu’il faut compter sur lui cette année. Le pensionnaire de Mario Hofer est ensuite allé à Singapour pour disputer le Singapor Airlines International Cup (Gr1). C’était la première fois qu’il effectuait un tel voyage et il y a signé la plus mauvaise performance de sa carrière. Cette course est à oublier, et Pastorius doit réussir une belle performance ce samedi pour prouver que ce n’était qu’un simple faux pas. Mario Hofer a déclaré à la presse anglaise : « Il a très bien récupéré de son voyage, et est de retour au "top" de sa forme. Le terrain ne nous inquiète pas, il va dans tous types de piste. Mais nous avons le plus grand respect pour l’opposition. » Pastorius est à nouveau associé à Olivier Peslier.