Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Dibajj decroche un succes merite

Autres informations / 12.07.2013

Dibajj decroche un succes merite

Lors de sa dernière sortie, sur l'hippodrome de Chantilly, Dibajj (Iffraaj) avait été la bonne note de la course. Elle n'avait pas été des plus heureuses, mais avait très bien fini, échouant d'une courte tête pour le succès. La pensionnaire d'Alain de Royer Dupré méritait sa victoire. Elle s'impose plaisamment, finissant très bien après avoir patienté. Antoine Hamelin, son jockey, lui a donné un bon parcours, se faisant oublier avant de placer une accélération décisive. Dibajj est une attentiste avec une redoutable pointe de vitesse finale. Elle l'a à nouveau prouvé ce jeudi. Elle s'est faufilée entre ses rivaux et s'est imposée par plus d'une longueur. Zejel (Gold Away) signe lui aussi une très belle performance. Il n'a rien pu faire contre la gagnante. Mais il était encore dernier à l'entrée de la ligne droite et il a tracé une très belle fin de course.

UNE PREMIERE VICTOIRE POUR SON NOUVEL ENTRAINEUR

Alain de Royer Dupré est le troisième entraîneur de Dibajj. À 2ans, la pouliche était sous la responsabilité de Christophe Ferland. Elle a ensuite rejoint les boxes d'Éric Legrix, pour lequel elle n'aura couru qu'une fois. C'était sur 1.600m, une distance certainement un peu trop longue pour ses aptitudes. Depuis la mi-mai, elle est entraînée par Alain de Royer Dupré. À 2ans, Dibajj avait été jugée digne de courir au niveau Listed. Auparavant, elle s'était classée troisième d'une "B", à Longchamp, derrière Gengis (King's Best) et The brothers War (War Front). Dibajj a signé sa meilleure performance ce jeudi, à Chantilly. Elle est "sur la montante" depuis le début de l'année et aura son mot à dire dans des épreuves de niveau Listed, au moins.

UNE NIECE DE CHINEUR

Achetée 57.000 euros en août 2011 à Deauville, Dibajj est le premier produit de Goleta (Royal Applause), qui compte deux places en deux sorties à 3ans. Sa deuxième mère, Wardara (Sharpo), a gagné deux Listeds de vitesse et s’est placée dans le Prix du Gros-Chêne (Gr2). Elle a produit Chineur (Fasliyev), lauréat des King’s Stand Stakes (Gr2 à l’époque) et aujourd’hui étalon.