"l’arc" a trouvé son favori

Autres informations / 13.07.2013

"l’arc" a trouvé son favori

L’Europe hippique se cherchait un leader chez les 3ans et elle l’a trouvé avec Flintshire (Dansili), facile lauréat du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). Dans cette course finalement tactique, où l’animateur Park Reel (Country Reel) n’a pas forcé les choses en tête, Flintshire a pris nettement l’avantage dans la ligne droite pour aller gagner arrêté par son jockey, Maxime Guyon.

Sa victoire ne souffre d’aucune contestation et Flintshire s’est vu automatiquement propulsé favori du prochain Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Sa cote y oscille entre 6/1 et 7/1. C’est moins qu’Orfèvre (Stay Gold) et Al Kazzem (Dubawi), les leaders chez les chevaux d’âge, et qu’Intello (Galileo), le gagnant du Prix du "Jockey Club" (Gr1) qui tente un programme inédit pour venir sur "l’Arc". Comme son compagnon de couleurs et d’entraînement en 2006, Rail Link (Dansili), Flintsthire a profité à fond de la nouvelle voie menant au Grand Prix de Paris, qui passe par le Prix du Lys (Gr3). L’inconnu en ce qui le concerne reste le terrain, car Flintshire n’est pas un cheval fait pour se sortir d’un terrain très souple de début octobre.

En attendant que la météo fasse son œuvre, Flintshire se place aujourd’hui comme le meilleur 3ans vu sur 2.400m cette année. Les verdicts des Derby d’Epsom et d’Irlande (Grs1) restent peu clairs, alors que ce Grand Prix de Paris a livré une arrivée assez limpide, avec un cheval sur la montante qui est nettement dominateur. Maxime Guyon – qui avait pris son joker pour monter samedi – a intelligemment évité des efforts inutiles à son partenaire. Le terrain, léger samedi, a par le passé brisé de grands espoirs, comme ceux de Montmartre (Montjeu), qui était devenu favori de "l’Arc" après son éclatante victoire dans le Grand Prix de Paris.

FLINTSHIRE, LE QUATRIÈME MOUSQUETAIRE D’ANDRÉ FABRE

Flintshire (Dansili) a régalé Longchamp dans le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). Comme prévu, il a réalisé une démonstration de classe pour l’emporter en champion. Dès le pavillon, Flintshire a pris l’avantage et, ensuite, il n’a fait que prendre du champ sur ses adversaires. Son jockey, Maxime Guyon, l’a ralenti bien avant le poteau, le travail étant fait. Entraîneur de Flintshire, André Fabre a signé sa douzième victoire dans la course, un record. Le tout avec un Flintshire qui fait partie des quatre poulains de grande classe qu’il entraîne. Quatre mousquetaires qui dominent une grande génération de poulains de 3ans, sur 2.000m et plus, en France et en Europe. Ces quatre-là sont Intello?(Galileo), Flintshire, Ocovango (Monsun), troisième samedi, et Sky Hunter (Motivator), lequel va suivre la voie Masterstroke et Cherry Mix en disputant le Prix Frédéric de Lagrange (L), lundi, à Vichy.

Flintshire va, lui, poursuivre son chemin vers le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), avec ses compagnons d’entraînement. Il est d’ores et déjà propulsé parmi les favoris de cette compétition. « Nous sommes "partis régulier", puis nous avons été surpris par le ralentissement, a expliqué Maxime Guyon. Il était alors un peu sur le mors. Il est venu en gambadant et, sur ce terrain, c’est vraiment la classe. Il était bien au-dessus. Dans un parcours, et avant la course, il est toujours très relax. Il ne faut pas qu’il pleuve. Qu’il reste en condition et nous penserons à "l’Arc". » De son côté, Lord Teddy Grimthorpe a précisé : « Le cheval a appris au fur et à mesure de ses courses. Il avait été battu à Longchamp sur un terrain très souple. Maintenant, il va certainement prendre le chemin de "l’Arc". » Flintshire compte trois succès pour une deuxième place. Mais lorsqu’il avait été battu, il n’évoluait pas sur une piste à sa convenance et il avait certainement été plus surpris que battu.

ANDRE FABRE, UNE DOUZIEME VICTOIRE AVEC UN "PRODUIT MAISON"

André Fabre a signé une douzième victoire dans ce Grand Prix de Paris avec Flintshire, dont il a entraîné le père, Dansili, et la mère, Dance Routine (Sadler’s Wells). À l’image de son fils, Dance Routine avait débuté à 3ans, âge auquel elle a enlevé le Prix de Royaumont (Gr3), avant de se classer deuxième du Prix de Diane (Gr1) de Bright Sky (Wolfhound). Parmi les douze succès d’André Fabre, il y a une victoire avec Rail Link, dont le profil est similaire à celui de Flintshire. Lui aussi avait débuté à 3ans, avant de remporter le Prix du Lys (Gr3), le Grand Prix, puis le "Niel" (Gr2) et "l’Arc". La comparaison peut aller plus loin puisque Flintshire est aussi un fils de Dansili qui avait également une prédilection pour le bon terrain.

LE JOKER AU BON MOMENT POUR MAXIME GUYON

Le Grand Prix de Paris a une saveur particulière pour Maxime Guyon. En effet, sa première victoire de Gr1, il l’avait obtenue dans cette course, en 2009, avec Cavalryman. Quatre ans plus tard, il a pris son joker dans ce Grand Prix pour monter Flintshire et gagner. Il a signé sa troisième victoire dans la course, après Cavalryman et Méandre.

TERRAIN RAPIDE ET TEMPS MOYEN

En dépit d’un bon terrain, le Grand Prix n’a pas affolé les aiguilles du chronomètre. La course s’est conclue sur le temps de 2’28’’57, loin du record, détenu par scorpion, de 2’24’’30. La raison de ce temps ? Le rythme qui s’est considérablement ralenti dans la montée, avant de reprendre dans la fausse ligne droite.

LA COURSE

Comme l’a dit Maxime Guyon, les concurrents sont "partis régulier", avant de ralentir, sous l’impulsion de Park Reel (Country Reel) et Au Revoir (Singspiel). Tous deux ont "mis les freins" avant d’aborder le petit bois. Ocovango s’est posté en troisième position à la corde, avec Manndawi (Dalakhani) à ses côtés. Derrière, on retrouvait Singing (Singspiel), Flintshire, Max Dynamite (Great Journey) et Battle of Marengo (Galileo). Park Reel a commencé à accélérer dans la fausse ligne droite. Mais il s’est fait absorber par Au Revoir à hauteur du pavillon, moment choisi par Maxime Guyon pour faire accélérer Flintshire. Ce dernier nous a alors offert un moment de grande classe pour gagner sans forcer. Manndawi a bien prolongé son effort pour conclure deuxième, devant Ocovango, courageux, et Singing.

MANNDAWI CONFIRME LES PENSEES DE SON MENTOR

« Manndawi est en plein progrès », avait répété Alain de Royer Dupré. L’entraîneur cantilien a vu juste puisque son pensionnaire s’est classé bon deuxième. Poulain de tenue, il a produit une longue accélération, dominant Ocovango, troisième. Son mentor nous a expliqué : « La course a mis du temps à se décanter au départ. Cela ne nous a pas aidés, mais le gagnant était le meilleur aujourd’hui. Nous ne l’aurions pas battu. Je pense que Manndawi doit être meilleur sur un terrain plus souple. Je l’ai présenté car le timing me semblait bon pour lui. Avec Shikarpour, il peut être mon cheval pour la grande course de l’automne. »

SINGING, UN CHEVAL POUR L’AVENIR

Singing (Singspiel) a confirmé sa classe en prenant la quatrième place, après avoir produit son effort sur le tapis roulant de la corde. Il a buté sur Ocovango, cinquième du Derby d’Epsom (Gr1), mais comme son entraîneur, Carlos Laffon-Parias, nous l’a dit, Singing va bien vieillir : « Singing est un cheval que j’ai toujours estimé. Il a eu quelques soucis cet hiver. La dernière fois, il a gagné une "E", certes, mais c’était un galop public. Il n’avait pas travaillé dur pour cela. Je pensais qu’aujourd’hui il y aurait eu plus de train. Singing a subi le démarrage avant de bien finir. Ce qu’il fait en étant quatrième est très encourageant. C’est un cheval qui va bien vieillir et va faire un très bon 4ans. »

UN FILS DE DANCE ROUTINE

Flintshire est le troisième produit de Dance Routine (Sadler’s Wells) à paraître en piste et son troisième gagnant. Dance Routine a été une excellente compétitrice, remportant le Prix de Royaumont (Gr3) avant de prendre la deuxième place du Prix de Diane (Gr1) seulement huit jours plus tard, signe d’une grande pouliche. À l’automne, elle a remporté le Prix de Royallieu (Gr2). Son premier produit répertorié est Deliberate (King’s Best), gagnante d’une "D" à Deauville. Elle a eu ensuite Dance Moves, le propre frère de Flintshire, vainqueur du Prix de Boulogne (L) et placé de Groupes.

Deuxième mère de Flintshire, Apogée (Shirley Heights) a remporté le Prix de Royaumont également. Elle a donné Apsis (Barathea), vainqueur des Prix Thomas Bryon et du Chemin de Fer du Nord (Grs3), Space Quest (Rainbow Quest), gagnante d’une course principale, Concentric (Sadler’s Wells), deuxième du Prix de Flore (Gr3) et lauréate du Prix Charles Laffitte(L), et Light Ballet (Sadler’s Wells), troisième du Prix Minerve (Gr3). Flintshire appartient à la souche de Daring Miss (Sadler’s Wells), lauréate du Grand Prix de Chantilly (Gr2). Sa troisième mère, Bourbon Girl (Île de Bourbon) est la génitrice de Daring Miss. Elle s’est classée deuxième des Oaks d’Epsom et d’Irlande (Grs1).

TEDDY GRIMTHORPE : « UNE VICTOIRE DANS LE GRAND PRIX DE PARIS EST TRÈS IMPORTANTE POUR JUDDMONTE »

Manager de Juddmonte Farm, Lord Teddy Grimthorpe était présent samedi à Longchamp. À la suite de la victoire de Flintshire, il nous a raconté :

FLINTSHIRE EST UN PUR PRODUIT MAISON (DANSILI & DANSE ROUTINE), QU’EST- CE QUE CELA REPRESENTE POUR JUDDMONTE ?

Avoir élevé les deux parents de Flintshire est très important pour Juddmonte. Ils ont également tous deux été entraînés par André Fabre. Dansili (Danehill) est un étalon très important pour le haras. Il n’a malheureusement jamais gagné au niveau Gr1, mais il le méritait. Il a toujours été un cheval très régulier et c’est maintenant un étalon vraiment confirmé. Dance Routine a déjà donné Dance Moves (Dansili), qui court dimanche à Vichy et est gagnant au niveau Listed.

JUDDMONTE SPONSORISE LE GRAND PRIX DE PARIS. CETTE VICTOIRE DOIT DONC AVOIR UNE SAVEUR PARTICULIERE ?

C’est un grand moment, pour toute l’équipe, pour toute l’écurie et les gens qui travaillent pour Juddmonte. C’est très important pour nous, pour des raisons évidentes. Le Prince Khalid Abdullah a toujours été un grand supporter des courses françaises. Le Grand Prix de Paris est l’un de ses sponsorings parmi les plus importants, le plus gros restant les Juddmonte International Stakes (Gr1), à York.

LE QATAR PRIX DE L’ARC DE TRIOMPHE EST-IL SUR LA ROUTE DE FLINTSHIRE ?

Le Prince Khalid Abdullah aimerait aller sur le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe avec Flintshire. Il faudra sûrement passer par le Prix Niel, comme cela avait été le cas avec Rail Link en 2008. Mais il faut garder en mémoire que c’est un poulain qui a besoin de bon terrain. D’ici là, nous avons le temps d’en discuter avec le Prince et André Fabre.

 

PRIX JUDDMONTE GRAND PRIX DE PARIS

Gr1 - Plat - 600.000- 2.400m (G. P.) -

Pour poulains entiers et pouliches de 3 ans. Poids: 58 k.

1er FLINTSHIRE (M3)

M. Guyon (58)

Dansili & Dance Routine

Pr. : K. Abdullah - Ent. : A. Fabre Él. : Juddmonte Farms

2e MANNDAWI (M3)

2'28''57.

C.-P. Lemaire (58)

Dalakhani & Mintly Fresh

Pr.:S.A.AgaKhan-Ent.:A.de RoyerDupré

Él. : Haras de S.A. Aga Khan Scea

3e OCOVANGO (M3)

P.-C. Boudot (58)

Monsun & Crystal Maze

Pr. : Prce A. Faisal

Ent. : A. Fabre - Él. : Watership Down Stud

Arqana, Deauville, août 2011, yearling, 180.000 €, Watership Down Stud à BBA Ireland Ltd

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’29’’64

1.000m à 600m : 24’’04

600m à 400m : 11’’79

400m à 200m : 11’’09

200m à l’arrivée : 12’’01

Temps total : 2’28’’57