Les "anciens" peuvent toujours faire la loi

Autres informations / 13.07.2013

Les "anciens" peuvent toujours faire la loi

Le sprint britannique manque de sang neuf et le temps fort de la saison de vitesse en Europe, le Darley July Cup (Gr1), est plutôt pâlot cette année. Comme lors des deux sprints d’Ascot, les "anciens", gardiens du temple du sprint britannique, comme Sole Power (Kyllachy) et Society Rock (Rock of Gibraltar) possèdent des premières chances. Faute d’opposition nouvelle, il faut encore compter avec eux. Battu par Sole Power à Royal Ascot dans les King’s Stand Stakes (Gr1), le sud-africain Shea Shea (National Emblem) a réussi ses premiers pas sur la terre européenne de la vitesse. Il avait été contraint de prendre la tête de bonne heure et avait dû concéder un quart de longueur à Sole Power, qui était venu seul côté tribune. Une revanche est possible, mais pas forcément inévitable. Monté par Christophe Soumillon, Shea Shea est le grand favori de ce July Cup. Il est logique aussi de faire confiance à Lethal Force (Dark Angel), qui a pulvérisé l’opposition dans les Golden Jubilee Stakes (Gr1). Mais, à chaud, son entraîneur, Clive Cox, a indiqué que le tracé sur Newmarket July, plus vallonné que celui d’Ascot, n’allait pas forcément convenir à Lethal Force. Associé à Mickael Barzalona, le gagnant de Gr1 en Australie Shamexpress (O’Reilly) a fait des débuts plutôt discrets en Angleterre dans les King’s Stand Stakes. Il était neuvième, mais c’était sa première sortie en Europe. Il peut montrer un autre visage cette fois.