Les dernières nouvelles avant le juddmonte grand prix de paris

Autres informations / 11.07.2013

Les dernières nouvelles avant le juddmonte grand prix de paris

Mercredi à Maisons-Laffitte, nous avons rencontré quelques entraîneurs ayant des partants dans le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), samedi à Longchamp. Voilà ce qu’ils nous ont appris sur leurs pensionnaires.

SINGING APRES UN BON GALOP

Engagé dans le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1), Singing (Singspiel) sera bien au départ de la course. Le pensionnaire de Carlos Laffon-Parias vient de s’imposer dans une course E à Deauville, sur le sable. Son entraîneur nous a dit : « Si Singing avait remporté sa "B" [le Prix du Champ de Mars, ndlr], nous aurions été directement sur le "Grand Prix". Mais nous avons été courir à Deauville, et sa dernière sortie a été un bon galop public. Mon protégé aura l’avantage d’avoir de l’expérience sur 2.400m. »

PARK REEL,  LA VALEUR SURE DES 3ANS FRANÇAIS

Restant sur cinq deuxièmes places consécutives, Park Reel (Country Reel) a pris des "lignes" derrière de bons éléments. Sa deuxième place dans le Prix Hocquart (Gr2) lui aurait donné le droit de courir dans le Prix du Jockey Club (Gr1). Mais son entraîneur, Élie Lellouche, a préféré le préserver en vue du Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). Il nous a déclaré : « Park Reel est très bien. Nous lui mettons un bonnet car il peut avoir peur quand il y a du bruit. Il est peut être mieux à Longchamp qu’à Chantilly. Dans la course, ses principaux opposants devraient être Flintshire et Ocovango. » Rappelons que Park Reek vient de se classer deuxième du Prix du Lys-Longines (Gr3) derrière Flintshire.

MANNDAWI,  UN CHEVAL EN PLEIN PROGRES

Quatrième du Prix du Lys-Longines (Gr3), après avoir enlevé son maiden, Manndawi (Dalakhani) participera au Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1). Son entraîneur, Alain de Royer Dupré, nous a confié au sujet de son protégé : « Sa quatrième place à Chantilly était correcte. C’est un cheval en plein progrès. » Avec les pensionnaires d’Aidan O’Brien, le train sélectif devrait être assuré, ce qui favorisera Manndawi. Au cours de la soirée de samedi, Alain de Royer Dupré présentera Verema (Barathea) dans le Prix Maurice de Nieuil (Gr2). Au sujet de la lauréate du Prix du Lutèce (Gr3), il nous a dit : « Elle est très bien. Il faut qu’elle ait une course pour elle, avec du rythme et du terrain léger. »