Les progrès de tchekhov

Autres informations / 18.07.2013

Les progrès de tchekhov

Jean-Claude Rouget a conservé sa couronne dans ce Prix de Biganos (G). En 2012, c’est en effet un certain Morandi (Holy Roman Emperor) qui s’y était imposé, pour sa deuxième sortie. Dans cette édition 2013, il y aura eu deux poulains et les autres. Tchekhov (King’s Best), animateur de l’épreuve, a su résister à l’attaque de Tekneas (Kavafi). Les autres sont beaucoup plus loin, à six longueurs. Tchekhov avait débuté par une septième place à Toulouse, dans le Prix de la Croix Daurade (G). Il s’était montré assez vert, tirant durant le parcours, mais il n’avait pas si mal conclu une fois équilibré. On notera que ce Prix de la Croix Daurade, remporté en 2012 par Complimentor (Acclamation), avait également été la première course de Morandi, qui s’y classait deuxième. Tchekhov n’est peut-être pas Morandi, mais il a en tout cas montré de gros progrès depuis ses débuts, et il ouvre son palmarès de plaisante manière. Tchekhov est le frère de Garrogorille (Rock of Gibraltar), qui s’est classé deuxième de la Coupe des 3 Ans (L), à Lyon- Parilly, derrière Très Blue (Anabaa Blue), depuis deuxième du Derby allemand (Gr1).