Les promesses de frankyfourfingers

Autres informations / 01.07.2013

Les promesses de frankyfourfingers

Pour son premier essai parisien, Frankyfourfingers (Sunday Break) a visé juste et s’est imposé dans le Prix du Puits aux Chiens (D). Ce 3ans qui porte le nom d’un héros de film Snatch - en est à quatre sorties et compte maintenant deux victoires et deux deuxièmes places. C’était son premier essai sur 2.000m et le test a été réussi. Après un bon parcours, Frankyfourfingers a pris assez sûrement la mesure de l’animateur, Easter Sky (Authorized), qui s’est bien défendu jusqu’au bout. Entraîneur du lauréat, Christian Delcher-Sanchez a raconté : « Le seul doute que nous avions concernait la distance de 2.000m, que le cheval découvrait. De par son pedigree et son physique, rien n’indiquait qu'il tiendrait cette distance. C’est un cheval encore "bébé", qui n’a pas tout compris. Depuis longtemps, je dis qu’il est aussi bon qu’Ares d’Emra, un gagnant de Listed. Frankyfourfingers progressera encore avec le temps. Je pense que nous allons être sages avec lui cet été. P faut lui laisser du temps et nous allons sûrement attendre avant de le recourir. »

LA FAMILLE DE NEVER ON SUNDAY

Élevé par la Scea Prairie, Frankyfourfingers a été acheté 23.000 euros en septembre 2011, aux ventes Osarus de La Teste. Sa mère, Texaloula (Kendor), a pris deux places en quatre sorties et a déjà produit Cap Sizun (Gold Away), qui a montré quelques moyens. Surtout, la troisième mère de Frankyfourfingers est Texan Beauty, mère de Texalina, gagnante de Gr3, et de Hexane, la génitrice du gagnant du Prix d’Ispahan (Gr1) et aujourd’hui étalon Never on Sunday (Sunday Break).