Mayyadah s’envole et entrevoit les sommets

Autres informations / 08.07.2013

Mayyadah s’envole et entrevoit les sommets

Mayyadah (Invincible Spirit) est une pouliche de plus en plus séduisante. Sa victoire dans le Prix Amandine (L) a été enthousiasmante. La protégée de Freddy Head, habituée à prendre les devants, a cette fois attendu, dans le peloton de la corde. Elle a évolué dans les sillages de Tuna Papita (Henrythenavigator) et Slippers Best (Mount Nelson), avant de trouver le jour à deux cents mètres du disque final. Mayyadah a alors déployé de superbes foulées pour prendre du champ sur ses rivales. Dans cette course principale, elle a paru déclassée. Elle devrait maintenant viser beaucoup plus haut, comme nous l’a confié son entraîneur : « Il y a des courses qui se profilent pour elle à Deauville, en ligne droite, comme le Prix Rothschild (Gr1). Nous sommes obligés d’y penser avec une pouliche comme elle. L’autre jour, elle avait été battue par un bon cheval [Princedargent, ndlr]. Nous lui avions aussi retiré les œillères. Aujourd’hui, nous avons décidé d’attendre car ce n’est pas bon d’être toujours monté devant. De plus, ce genre de parcours lui donne du moral. Elle l’a fait sûrement, après avoir eu une bonne course, en se faisant emmener. » Mayyadah est un peu délicate et son entourage a fait du beau travail avec elle. Adepte des parcours de vitesse, elle est désormais à même d’affronter le mile, au regard de sa façon de gagner ce dimanche. De plus, elle a certainement encore les moyens de progresser.

GALATEIA SERA REVUE SUR 1.200M

C’est Galateia (Dansili) qui a pris la troisième place, derrière Key to Peace (Kheleyf), courageuse en pleine piste. Après un succès à Dieppe, Galateia confirme qu’elle a la pointure à ce niveau de compétition. Son entraîneur, Alain de Royer Dupré, nous a déclaré : « Sa performance confirme ce que nous pensons, à savoir que Galateia est une pouliche de qualité. Elle a beaucoup de vitesse et va certainement courir sur 1.200m. » Tuna Papita a bien suivi l’effort de Mayyadah, jusqu’à deux cents mètres du poteau. Elle a ainsi pu conserver la quatrième place devant Slippers Best, animatrice du peloton côté tribunes.

UNE BELLE ORIGINE DE LA LOUVIERE

Élevée par Petra Bloodstock Agency, Mayyadah est issue d’une belle famille de la Louvière. Sa mère, Seralia (Royal Academy), a enlevé le Prix Yacowlef (L) pour Pascal Bary. Mayyadah est aussi la sœur de Serisia (Exit to Nowhere), lauréate des Prix de Psyché (Gr3) et de la Seine (L), et de Sandbox (Grand Lodge), troisième du Prix Panacée (L). Elle est aussi la nièce du bon Shaka (Exit to Nowhere), vainqueur du Critérium de Saint-Cloud (Gr1) et du Prix Hocquart (Gr2). Mayyadah est également la cousine de la précoce Sorcière (Orpen), gagnante des Prix d’Arenberg (Gr3) et Yacowlef (L).

 

PRIX AMANDINE

Listed - Plat - A conditions - Femelles - 2e poteau - 55.000- 1.400m - Pour pouliches de 3 ans, n'ayant pas, cette année, gagné une course de Groupe. Poids: 56 k.

1re MAYYADAH (F3)

O. Peslier (56) 1'22''10. Invincible Spirit & Seralia

Pr. : Cheik A. B.K. Al Thani

Ent. : F. Head - El. : Petra Bloodstock Agency Ltd

Arqana, août 2011, Deauville, Yearling, 140.000 €, Louvière à Umm Qarn Farm

2e KEY TO PEACE (F3)

M. Guyon (56)

Kheleyf & African Peace

Pr. : Godolphin SNC

Ent. : A. Fabre - El. : Darley Stud Management Co. Ltd

3e GALATEIA (F3)

A. Hamelin (56)

Dansili & Gagnoa

Pr. : Wildenstein Stables Limited

Ent. : A. de Royer Dupré - El. : Gagnoa Syndicate